AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 P'tit cadeau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amazing future Lady }



▌Âge : 18 ans
▌Ancienne maison : Serdaigle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : ==' Tu veux vraiment le savoir ?
▌Emploi : Stagiaire chez les aurors
▌Poste au Quidditch : AUUUUUCUUUN !

▌Crédit(s) : (c) morphine

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: P'tit cadeau ?   Mer 20 Aoû - 4:01

( Premier Post pour Coltrane =) )

Comment la fin de sept années d'études auraient pu arriver si vite ? Charly commençait à faire ses baguages pour ne plus jamais peut-être remettre les pieds ici, malheureusement. Elle avait vécu toute sorte de chose, son seul premier vrai amour, qu'elle se souvint encore vu qu'elle en souffre, des joies comme des peines. Elle allait quitter ses deux meilleurs amis. Charly se sentait pas prête à ça. Elle était bien avec eux. Pourquoi c'était si dur de faire ses adieux à ceux qu'on aime ? Elle ne voulait pas les quitter. Elle voulait rester. Charly les aimait et pourtant la jeune fille était sincère. Rarement, elle leurs avait mentit. Rarement, elle les avait boudé. Rarement, elle aimait les gens ainsi. Synthia était sa meilleure amie depuis un bout de temps. Elle s'amusait toujours avec cette fille, aussi blonde aux yeux bleus qu'elle. C'était pratiquement une jumelle. Elle était unique en ce monde. Charly se confiait à elle comme si on l'aurait drogué, torturé et qu'on lui enlevait tout le droit de se taire sur ses secrets pourtant c'est de elle même. Charly a que des meilleurs amis plus jeune qu'elle. Synthia a un an de moin qu'elle, mais son meilleur ami à trois années environs de différence. Elle l'aimait autant que Synthia. Il était un gentil garçon, elle appréciait sa compagnie et il était devenu son protégé, dans la mesure du possible aussi. Elle n'était pas une héroïne. Elle avait clairement dis à son parrain qu'elle n'était qu'une faible dans ce monde difficile. Elle lui avait dis en pleurant et en le regardant directement dans les yeux. Charly s'était améliorée. Elle disait moin de mensonge. Elle commençait à être honnête notre Blondasse. Au moin, elle devenait la vraie Charly, celle dont les espoirs de ses parents pour une petite fille intelligente sans problème avait été imaginer. Elle n'avait pas vraiment été imaginer, elle était vraiment une personne gentille qui aimerait bien que quelqu'un l'aime un jour qui comprennce qu'elle dit. Pas ce qu'elle vit. C'est horrible. Malgré ses malheurs, il y a ses amis pour l'aider à remonter la pente si dure. Elle en avait besoin. Elle se rendait comment ses amis étaient important dans sa vie. Puis disons que Charly gardait ses bégins secrets. Parfois, elle en parlait à Synthia, mais maintenant sa allait être plus dur, elle se retrouvait seule au monde dans un monde inconnu. Rien n'allait être facile. Elle le savait depuis ses plus jeunes âges pourtant elle était craintive. Elle plongeait dans l'inconnu même si ce n'était pas si inconnu. Tout était compliquée. Maintenant personne pouvait faire confiance à personne. Charly avait de la misère à croire mais croyait en même temps. Ses propres frères étaient horribles avec elle. Jamais, elle ira se confier à eux. Charly se confiait qu'à Synthia, Coltrane, Benjamin et Shawn. Malgré que Synthia en savait bien plus long sur elle que les autres. Coltrane savait pour les petits secrets mais pas d'amour. Benjamin était celui qui savait ses questionnements et son fond de penser, il a vu ce que les frères de Charly pouvait lui faire et Shawn c'était tout autre chose un peu bizarre. Peu importe les détails. Charly se sentait seule dans ce monde. Elle avait vécu une peine si énorme, elle avait encore peine à oublier. Matt Spencer, ce garçon qui avait fait battre son coeur à tout allure, mais maintenant c'est finis. Elle avait tenté d'arranger les choses, au moin qu'il lui pardonne qui n'était pas de sa faute. Elle aurait pu le supplier à genou, elle lui avait prouvé ce qu'elle disait mais sa n'Avait pas marché, malheureusement. Elle devait l'oublier, c'était si compliqué. Elle se sentait seule... Très seule. Ce n'était pourtant pas la fin du monde, mais être seule devait impliqué que rien au monde existait pour tant, elle n'Était pas capable de vivre seule. Déjà qu'elle voulait être auror, elle avait déjà fait des sacrifices. Heureusement qu'elle avait son parrain. Il l'aidait beaucoup. Comment faisait-il pour être toujours là ? Il devait être fatigué de ses conneries, surtout ce qu'elle lui a fait...L'embrassé. Charly lui avait fait des crises pour un rien et il aidait toujours. Donc Sean avait un grand coeur, sauf qu'il ne le montrait pas toujours. Elle devait aussi le remercier pour l'argent. Charly vivait peut-être une vie parfaite pour certain, ce n'était pas du tout ce que vous devriez croire. Les gens disaient qu'elle avait tout pour elle, des garçons, une beauté, des amis et la popularité. Non. Elle avait pas beaucoup d'amis ni beaucoup de popularité...Oui elle était jolie et avait du charme, sauf qu'elle n'était pas narcissique. VOilà... Mais Charly perdait c'est peu d'amis pour faire son monde adulte.

Charly Avait donné rendez-vous à Coltrane, son meilleur ami. Elle voulait lui offrir un cadeau. Qu'est-ce qu'elle avait derrière la tête ? Ce garçon avait quatorze ans. Même si il était jeune, elle avait des arrières pensés, mais si il était consentant aussi . Elle cherchait à vouloir faire plaisir à son meilleur ami. Elle devait faire de quoi pour lui même si elle devait vendre son corp pour lui. De toute façon c'est ce qu'elle faisait régulièrement avec des garçons de son âge. Combien de fois s'était-elle retrouvée dans le lit de Theo ? Hum... De nombreuse fois, elle ne les compte plus. Charly savait que Theo disait rarement non, donc elle en profitait avec lui. Pourtant, elle allait voir ailleurs. On pourrait affirmer que Charly était une trainée mais elle se calmait sous toute la ligne, même si parfois son comportement pouvait être étrange. Elle avait bien des façons de percevoir Charly, pourtant elle était qu'une petite peste au cheveux presque blanc. Elle faisait beaucoup de connerie, peut-être, mais elle avait le droit d'offrir des cadeaux à ses amis, même si ils sont pas toujours nette ses cadeaux. C'était déjà gentil de sa part qu'elle pense à eux, non ? Elle se promettait devenir les voir quand elle aurait des congés qui concordaient avec les sortis à pré-au-lard, elle communiquera aussi avec eux par lettre. Justement, elle pensa toute la journé à la façon dont elle allait gâter Coltrane. Sa lui pris des heures. Elle lui avait donné rendez-vous. Charly avait été voir à pré-au-lard si elle aurait pu lui offrir de quoi mais rien ne lui avait paru significatif ou peu importe, elle n'aimait pas. Elle allait lui faire tout ce qu'il désire. C'était tout ce qu'elle avait trouvé. Son esprit lui disait qu'il n'avait que quatorze ans et elle en avait dix-sept ans ce n'était pas logique, qu'elle ne devrait pas faire ça. Ce n'était pas bien. En même temps, Charly lui voulait pas de mal, si il voulait pas tant mieu, disons que sa l'Arrangerait son subconcient qui lui dit de ne pas faire ça. Toute façon c'était trop tard, elle lui avait envoyé l'invitation pour très tard dans la nuit. Elle ne voulait pas dérenger les gens non endormis. Les couches tards auront certainement des scènes étranges devant les yeux.
Charly avait ben des idées étranges en tête. Il fallait lui pardonner. Elle n'était pas dangereuse. On aurait pu croire le contraire. Vouloir couché avec un garçon de quatorze ans était bien étrange. Elle ne le forcera pas. Elle se le promettait. Cette dernière attendait l'heure tranquillement dans son dortoir. Elle était vêtue d'un simple Chandail long qu'elle utilisait comme jaquette, et ainsi que des petites culottes. C'était simple quand elle dormait pas besoin de se casser la tête en dormant. Elle posa sa tête contre son oreiller en soupirant. Une heure à attendre. Pourquoi pas aller le réveiller à la palce d'Aller dans l'ancienne infirmerie. Elle eut un petit sourire pervers puis un sourire bien normal. Elle devait se mettre dans le mode Charly perverse. Elle respira un grand coup avant de poser ses pieds sur le sol froid du dortoir. Charly marcha nu pied sur les dalles froides et se dirigea ves la sortit du dortoir des filles. Elle regarda tout autour d'elle avant d'aller dans le dortoir des garçons où que Coltrane Se trouvait. La Serdaigle savait où se trouvait le lit de ce dernier. Ce ne fut pas bien difficile de si rendre. Elle tassa les rideaux et embarqua dans le lit. Elle le regarda quelques instants dormir avant de laisser ses mains baladeuses faire leurs travailles de cochonne * PAS TAPER >< *

Charly « Allez belle au bois dormant, il faut se réveiller »

Elle afficha un petit sourire en coin en attendant son réveille.

[ Désolée pour cette nullité ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: P'tit cadeau ?   Mer 20 Aoû - 15:29

Le soir tombé sur les tours de château de Poulard. Coltrane regardait avec tristesse, le visage collé aux vitre froide du dortoir des garçons, les dernières heures de sa quatrième année se terminé. Oui, il devait avouer qu’il avait le cœur serré. Il pensa avec amertume ce qu’il allait l’attendre dans deux mois, quand sa meilleure sera partit pour jouer son destin. Coltrane avait lié beaucoup d’amitié dans Poulard, plus ou moins forte, mais Charly restait sa meilleure amie. Leur relation n’était aps de se confier, mais plutôt de se rassurer et de montrer que malgré leur trois anas de différence, il se comprenait, en tous cas le plus souvent. Leur réputation était assez distincte : lui était sociale et aimait malgré certaine réaction étrange et une perpétuelle mélancolie, tandis que elle était totalement extravertie, assez couche partout, mais avec un cœur d’or. Oui elle trainait une réputation qui e devait pas être facile, mais elle le courage avec. Mais si elle n’arrêtait aps de lui répétait qu’elle n’était aps si forte… Des balivernes selon lui. Enfin, il allait jouer maintenant chacun leur destin. Lui aller continuer les études à Poulard, en espérant devenir également auror et elle allait exercer ce métier avec des inconnus. Il savait qu’il allait garder contact, mais que leur discussion sera surement brève et rarement régulière. Surtout que Charly avait d’autre ami important a ses yeux, et qu’il ne sera pas facile de gérer deux vie. Pourtant Coltrane le faisait….

La lune était maintenant haute dans le ciel et les Serdaigles rentrait peu à peu au dortoir pour dormir une dernière fois dans leur lit. La plu part allait repartir dans leur famille pour els vacances et s’offrir un repos bien méritait. Coltrane n’avait aps cette chance. Il avait enfin réussi à trouver un hôtel pas bien cher pour deux mois à Près-au-Lard et allait travailler comme thrilleur de lettre à la Gazette des sorciers. Juste quelques heures pour payer la note de l’hôtel à la fin des vacances. Il espérait juste que cela serai ses dernières vacances en solitaire et qu’il partira avec des amis l’année prochaine, enfin pour se changer les idées. Alors qu’il fermer la lumière de sa lampe de chevet en pensant, il se rappela qu’il devait régler son réveil à une certaine heure. En effet il avait reçu dernièrement une invitation de son amie à l’infirmerie très tardivement. Coltrane connaissait Charly, et il s’attendait au pire. Il espérait seulement que cela sera distrayant et que sa déprime s’en ira avec la joie. Mais il pouvait faire confiance sur Charly pour cela même si il redoutait son idée.

Impossible de trouer leur sommeil ! Il ne cessait de retourner ses idées dans sa tête, il ne savait que faire pour éviter que celle-ci n’explose. Il se releva et fouilla avec hâte son sac à la recherche du bonheur. Le bonheur pour lui était un nom qu’il avait donné à une photo de sa mère. Elle datait de quelques années avant sa mort. Elle souriait, sur le balcon de l’hôpital, tenant dans ses bras un bout de choux. Un bébé qu’elle avait appelé Coltrane. 0 l’époque, il ne savait pas qu’elle allait mourir. En même temps on ne savait rien à cet âge là. Il regardait ces yeux brillant le visage fin de sa « moman » comme il disait, une mèche blonde descendant sur ses épaules dénudées. Elle était d’une beauté inoubliable. Il se retournait toujours de pleurer en la voyant, se disant que cela été nul. Nul de pleurer alors qu’on vit avec le même malheur et qu’il faut survivre. Enfin, il allait enfin pouvoir dormir maintenant qu’il était rassuré par son visage. Perdre cette photo c’était perdre la seule partie de sa vie qu’il partageait avec elle. Autant dire presque tout….

Charly « Allez belle au bois dormant, il faut se réveiller »

Alors que Coltrane dormait paisiblement sa dernière nuit à Poulard une main fraiche et douce se posait sur son torse. Lorsqu’on dort, on ne sait pas trop ce qu’il se passe et il n’y prêta pas attention. Mais cette chaleur lui était connue….Charly était là ici ! Coltrane ouvrit ses yeux d’un seul et coup, et se retourne avec violence. Il était encore habillé dans un jean déchiré et ne portait rien au dessus. Charly était là, habillé dans une tenue des plus attirantes et le regardait surprise et amusée.

« Heu…Charly quelle surprise ! On avait déjà rendez-vous ? » Demanda-t-il paniquait.

Il regarde son réveil. Non encore une heure avant le rendez vous donnait par Chacha ! Il regarda de nouveau Charly en se demandant ce qu’il se passait. Elle était particulièrement bien habillé, pour ne aps dire sexy. Son parfum embellissait la pièce et son visage était maquillé telle une perle. Qu’est ce que c’était que se plan inventer encore dans son cerveau démonique !« Heu…Charly tu vas bien ? Tu es venue me demandait si tu été bien habillé c’est cela ? Non car là c’est très réussi, dit il une goutte de sueur perlant sa tempe. Tu peux m’expliquer ce plan ? Et pourquoi tu me tripotés ?! »

Coltrane regarde le visage amusé de Charly qui le regardait fixement. Oh non….Quand même pas ! Oo
Revenir en haut Aller en bas
 

P'tit cadeau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? :: Sujets inachevés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard