AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Consolage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
#[L]ady [F]atal


▌Âge : 18 ans
▌Année : 8ième
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Tellement triste
▌Crédit(s) : Ava (c) Fan
Gif (c) Lysk

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Consolage...   Sam 18 Oct - 2:01

[PREMIER POST POUR CHRIS GOSLING ]


    Ashley Johnson était une femme chanceuse en ce moment même. Elle avait le droit au plus beaux baisés, au plus belles caresses, au plus Beau garçon du monde. Ashley était sur son petit nuage. Elle l'Était depuis qu'elle sortait avec ce garçon beau comme un dieu. En tout cas, Ashley était heureuse, c'est ce qui comptait. Elle avait vécu des moments difficiles, mais c'était maintenant du passé. Elle eut des échecs en amour, mais maintenant elle avait enfin obtenu sa relation stable avec le garçon qu'elle désirait. Elle se sentait aimer et apprécier. Elle vivait sa petite vie. Elle était bien. Ensemble, ils avaient passé des épreuves difficiles, maintenant tout était pratiquement stable. Sa lui faisait un tel bien. Elle se sentait si bien que personne ne la dérengeait, tout était beau. « La vie est belle, les oiseaux chantent », c'était sa phrase qui représentait bien sa vie en ce moment. Ashley était tout simplement heureuse. Elle vivait une belle vie. Elle avait eut ses problèmes. Ils étaient passé. Son couple avait survécu. Elle ne regrettait en rien de l'avoir embrassé, même si elle a peur qu'il parte. Elle essaye de profiter chaque moment passé avec lui. Ses moments sont important. Parfois intime, parfois entre ami, elle adore être avec lui. Bon, Ashley a aussi ses moments où elle aimerait n'être plus là, mais en ce moment, elle vivait la belle vie. Elle avait travaillé cette été. Ashley n'était pas une paresseuse, elle travaillait. Ashley travaillait sa vie. Non merci, les beaux-parents, je dois prendre les responsabilité que j'dois avoir. Ashley savait exactement qu'elle devait gagner sa vie par elle. Elle n'était pas là à attendre l'argent qui rentre. Elle ne voulait pas que les parents de Zeké lui torche le cul pendant qu'elle mène la belle vie et qu'elle fasse rien. Ashley n'était pas comme ça. Elle voulait indépendante, mais elle dépendait parfois de son amoureux. Elle aimait savoir que des gens qui seront là pour lui venir en aide quand elle en aura réelement besoin, mais pour l'instant, elle refuse. Elle est encore capable de travailler. Alors, elle quittait son petit ami pour aller travailler, mais elle retrouvait ses bras le soir. Elle se blotissait confortablement contre lui, et elle lui parlait. Elle s'était aussi beaucoup ennuyée cette été. Rien n'était pareille. Elle aurait aimé retrouver son chez soi. Elle était une fille des États-unis, et non de Angleterre. Le pays lui manquait. Elle en parla à personne, mais elle réussissait à obtenir des nouvelles de sa mère. Quand sa allait mal, Ashley allait magasiner avec l'argent qu'elle avait gagné. Elle se reposait ainsi. Elle sortait souvent avec son Zeké. Elle s'amusait beaucoup avec lui. Il est amusant. Elle trouve son petit copain différent à Poudlard ce qui lui fait un bien immense parfois. Ashley aime plus que tout au monde son copain. Alors, la jeune femme ne veut jamais le décevoir.

    Ashley faisait des beaux rêves. Des rêves si beau, si heureux qu'elle ne voulait pas se réveiller ce Samedi matin. Elle en avait pas envie. Elle voulait rester endormi. Elle était bien. Elle était une princesse au cheveux roses. Il y avait aussi un prince charmant qui vint la sauvé de la méchante belle mère. Elle s'était fais kidnappé. Mais son prince est venu la chercher, la sauver. Elle l'avait remercié. Ah qu'il était beau ce rêve. Un rêve parfait. Devinez qui était ce vaillant chevalier, Zeké Jordan. Comem si personne ne l'aurait su. Ashley était toujours heureuse dans ses beaux rêves. Parcontre, elle faisait souvent des cauchemards sur l'autre nature de Zeké. Elle n'a jamais parlé à personne du secret qu'elle gardait. Même si elle n'Aimait pas vraiment ce secret, elle le gardait. C'était tout de même un secret de taille. Elle ne voulait jamais que personne ne le sache pour s'en servir comme l'homme de sa vie, son prince. Ashley se réveilla même si sortir de son rêve ne lui faisait pas toujours plaisir. Elle était si bien ce matin. Elle regarda quelques temps le plafond. Elle repensait à son rêve avec un sourire satisfait. Ce matin, Ashley allait faire la grâce matinée. Elle irait faire ses devoirs plus tard, elle irait voir ses amis plus tard. Aujourd'hui, elle avait envie de repos, un tout petit. Elle avait bien le droit, non ? Même si elle avait hâte de voir si Zeké allait bien ou juste le voir un tout petit peu de loin. Elle devait lui laisser de l'espace, de l'air... Elle devait le laisser libre comme le vent, à part sur un point... Il y avait aucune autre fille qui pouvait être dans ses bras comme elle l'était, elle ne voulait pas en voir une à sa place. Elle ne voulait pas quitter sa place. C'était normal, non ? Elle était follement amoureuse de celui-ci. Elle ne voulait pas perdre son temps avec les amourettes, elle avait trouvé son homme. Techniquement, Zeké n'était pas vraiment un garçon, il était un homme. Il était majeur dans certains pays, il avait un corp d'adulte. Ashley l'aimait de tout son coeur. Elle n'est pas capable de se passer de lui. Il est unique même dans ses rêves, il était présent. Elle aimait l'avoir présent dans sa vie. Sa vie se déduisait qu'à lui pratiquement. Bon, elle était peut-être trop accro, mais elle l'aimait plus que tout au monde. Il était son centre d'attention mais elle n'oubliait pas ses amis. Elle était tout de même pas aveugle à ce point. Zeké la rendait heureuse. Elle était heureuse dans ses rêves. Elle était heureuse pour la fin des temps.

    Ashley était bien installée dans son lit le dos accoté contre le mur. Elle fixait les draps. Ashley eut subitement envie de se sucrer le bec, même si elle était le matin, elle ne privait certainement pas de Chocolat. C'était tellement bon. C'était du sucre et du sucre. Elle est folle du chocolat. Elle chercha à taton son sac, elle se pencha un tout petit peu, elle avait le rideau qui lui tombait l'épaule. Ashley saisit une gance et tira sur la gance pour faire monter le sac. Elle l'ouvrit et fouilla à l'intérieur. Elle sortit du chocolat. Huuuuum du chocolat. Elle était accro à se délicieux délice qui met ses sens dans un état... Hum c'était si bon. Pourtant, elle n'en prennait rarement le matin avant de déjeuner. Elle déjeunait toujours avant de manger du sucre, mais aujourd'hui, elle en avait juste pas envie. Elle avait bien le droit, et était assez grande pour décider ce qu'elle voulait faire, même si certain la croit totalement stupide. Elle n'est pas si stupide que ça, elle sait pleins de choses, mais elle trouve toujours le truc de se mettre dans la merde jusqu'au coup. Au moins, elle avait des gens qu'ils l'aimaient, alors elle ne souffrait jamais bien longtemps de ses conneries. Il y avait beaucoup de gens qui la soutenait, sa la rendait heureuse de voir que des gens tenaient à elle. Elle se sentait bien, quand elle se sentait apprécier, aimer. Sa la rendait folle de joie. Elle est unique Ashley, surtout pour ses sentiments étranges. Elle était certainement la personne la plus bizarre dans cette école. Ah nan !! Il y avait Adam B. Whyte qui était bizarre. Mais encore, il y a son meilleur ami qui n'est pas normal non plus. Disons que Corey avait tout un caractère, mais ses cheveux sont si doux. Avec lui, elle partage sa réserve de chocolat. Elle donne beaucoup d'affection à Corey, mais pas autant qu'elle en donne à son cheri d'amour de son coeur. Elle aime bien Corey mais pas autant que Zeké. Disons que Corey avait souvent besoin qu'on lui donne de l'amour. Ah pis ben, Ashley et Corey se ressemblent un peu beaucoup sur ce point, mais elle ne donne pas des défis à ceux qu'elle l'aime. Elle était différente de son meilleur ami, mais ils aimaient le chocolat. Ashley pensait à aller le rejoindre ou peut-être allé caliner son amoureux. Ah nan ! Elle devait lui laisser la chance d'être avec ses amis Tous l'été, elle avait été auprès de lui surtout dans ses bras. Elle devait le laisser un peu avec ses amis seuls. Elle en avait confiance. Zeké était responsable tout de même, déjà plus qu'elle en tout cas. Ashley pourrait vous en parler toute la journée. Zeké était unique, et il était gravé dans son coeur. Rien ni personne ne pouvait lui faire ressentir ça. Alors normal, qu'elle le laisse libre comme l'air quand il est avec ses amis. Sa vie amoureuse était très bien pour l'instant et elle en avait pas à s'en plaindre. Loin de là.

    Ashley n'avait pas faim pour manger autre chose. Elle s'était bourrée du chocolat. Ashley allait donc diner plus tard, elle n'allait justement pas prendre un déjeuner. Elle était pleine de bon chocolat qui faisait engraisser. Elle devait finir par se lever, c'est ce qu'elle fit. Elle n'avait donc pas le choix de se lever. Elle devait faire autre chose que de se prélasser dans son lit à ne rien faire qu'à penser. Ashley devait voir le jour, elle devait aller gambader un peu partout. Elle voulait répandre sa joie un peu partout. Sa faisait un peu débile, mais elle avait envie que les gens souris avec ellle. En plus, Ashley avait envie de rire. Elle avait envie de pleins de chose. Donc, elle devait commencer par se lever. C'était un minimum, non ? Elle devait faire quelques choses de sa vie. Cependant, elle ne savait pas quoi faire. Oh misère! Elle devait réfléchir par un samedi matin. Elle réfléchissait-pensait tantôt. C'était déja un effort. Après un effort, elle se leva. Elle rangea le reste de son chocolat dans un sac. Elle se mit sur ses deux pieds. ELle était en pyjama encore. Elle devait se vêtir. Ashley n'aimait pas la mode des sorciers. Elle la détestait au plus haut point, donc quand elle avait la chance de porter ses vêtements moldus, elle le faisait malgré que les gens n'étaient pas toujours d'accord avec ce qu'elle portait. Elle ne voulait pas se faire toute belle aujourd'hui, elle voulait être normale. C'était rare de la part de Ashley. La Poufsouffle alla fouiller dans ses valises pas encore toute vide. Elle n'avait pas eut le temps encore des vidés. Sa faisait pas longtemps tout de même que l'année était commencée. D'ici à la fin de l'année, elle aura finalement finis de vider sa valise. Ashley opta pour un jeans couleur foncé qui a l'apparence usé, déchiré et un peu délavé sur certaine partie, avec un simple chandail noir avec des motifs dessus en rose. Elle ne s'était pas vraiment forcée. C'était quand même la fin de semaine, elle avait le droit à des moments de repos sur son style qui est tout à fait unique. Ashley s'amusa à placer ses cheveux de plusieurs façon, mais elle préfèra de les laisser lousse, ses cheveux tombaient en cascade sur ses épaules et dans le dos. Elle adorait comme toujours ses cheveux roses. Ashley se plaça devant le miroir une nouvelle fois et se maquilla. Elle en mit le stricte minimum. Ashley n'avait pas envie de se poupouner comme une poupée aujourd'hui. Elle changeait d'humeur et elle n'avait juste pas envie. Sa vous arrive sûrement à vous aussi.

    Ashley prit son sac qui contenait un peu de chocolat, une brosse et pleins autres choses. Elle sortit de son dortoir, passa par la salle commune. Elle se déplaçait dans les cachots, monta les marches et aboutit dans le hall. Cherchant en vint quoi faire, elle marcha vers le parc. Elle voulait aller dehors. Il faisait beau, il faisait chaud mais avec un vent frisquait. Ashley regarda la verdure du parc. C'était si magnifique ici. Elle n'oubliera jamais ce paysage qu'elle avait vu pendant bientôt sept années. Dans une année, elle allait quitter cette endroit qu'elle avait adoré. Sa l'avait passé si vite. Elle avait rencontré des gens merveilleux. Elle avait rencontré son petit copain. Poudlard était à jamais gravé dans sa mémoire. Comment oublier ce Chateau ? Il y a toujours des histoires étranges et parfois fantastique qui se passe ici. Ashley a vécu des années difficiles depuis qu'elle est bébé. Elle a vécu des moments que personne ne vivra dans sa vie. Un meurtre, un amour passionné trop jeune, tombé enceinte, se faire repousser ainsi que de se faire plaquer comme une vieille chaussette, et finalement une histoire d'amour passionné, doux et parfait. Elle regarda ce parc. Il y avait tant de moment qui s'était passée. Elle était fière d'avoir mis les pieds ici. Elle pourrait remercier le ciel. Elle avait vécu des expériences extraordinaires. Elle n'avait jamais manqué de quelques choses ici. Elle avait ris, pleuré, joyeuse, et autres sentiments. Il y avait tant de chose indescriptible. Elle pensait déjà à la fin de l'année. Sa s'en venait à grand pas. Une année. UNE ANNÉE. Elle allait devoir penser à sa vie. Elle devra penser à ce qu'elle allait devenir, sa vie amoureuse, sa vie tout simplement. Elle allait surement aller en appartement. Ashley n'allait tout de même pas vivre toute sa vie chez ses beaux-parents. Elle était tout de même indépendante, même si parfois elle dépendait parfois de son Zeké, et des beaux-parents. Juste un tout petit peu. Ashley décida d'aller vers le lac, regardé l'horizon. Elle vit une forme au loin. Ashley s'en approcha. Elle reconnu Chris Gosling. La Poufsouffle était amie avec la jeune Gryffondor. Ashley lui sourit et lui donna une petite tape dans le dos.

    Ashley « Salut ! Comment tu vas ? » Elle la fixe quelques instants puis recommença à discuter... « Sa fais longtemps qu'on ne s'est pas parlé. Tu veux du chocolat ? » Ashley sortit le chocolat et lui présenta.

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Consolage...   Mar 21 Oct - 1:28


_______________________________________________ : :

Les réveils étaient difficiles c’est dernier temps. Chris semblait s’être « zombifier » et se trainait un peu d’un endroit à l’autre. Elle dormait peu la nuit ; les moments de sommeil nocturnes qu’elle perdait, elle le rattrapait durant ces cours (la tête accotée sur son bureau, utilisant ses bras comme oreiller) ou pendants quelques petits instants par-ci par-là. Sinon, elle semblait plutôt normale. Quoi qu’elle ait l’impression d’avoir un grand trou au milieu de la poitrine. Plusieurs de ces amis s’en étaient rendu compte (et plusieurs autres n’avaient même pas remarqué le changement), mais aucun n’avaient eu l’audace de lui demander les « pourquois » de ces états d’âme. C’est à croire que tout le monde avait décidé à la même heure et au même moment de se foutre de sa gueule ou peut-être étaient-ils déjà tous au courant. Ou peut-être également était-elle tout simplement paranoïaque. Elle avait l’impression de n’être ni aimé, ni apprécier par aucune des personnes de son entourage. Elle avait besoin d’être seule parfois, mais elle avait également besoin d’être prise en main, de se faire aider. Elle tombait dans un gouffre et ses amis ne semblaient pas lever le petit doigt (du moins si c’était le cas, elle ne s’en rendait pas du tout compte). D’une certaine manière, ça lui facilitait la tâche qu’ils ne lui posent pas de question, elle n’avait pas à raconter et à répéter l’incident. Les gens ne semblaient pas l’affliger de regards qui disaient je-suis-tellement-désolé-pour-toi ou d’autres regards où pourraient se lire de la pitié. Sans oublier que Chris avait attrapé un de ces microbes, ce qui ne l’aidait pas beaucoup pour sembler en santé. Elle vomissait souvent et avait davantage des sautes d’humeur par le manque de sommeil. Peut-être était-ce pour ça que les gens fuyaient son regard.? Ils avaient peur d’attraper son microbe. C’était sans doute cela.

C’est dans un état d’esprit flou et paresseux que Chris se réveilla. Elle avait l’intention de se lever, mais comme dit le mot paresseux, cela implique la grâce mâtiné. Par chance qu’on était samedi, Chris ne se serait pas fait prié pour rester au lit. Toutefois, la nausée l’envahit et elle du se dépêcher à sortir la poubelle qu’elle avait gardé sous la main. C’est dernier temps, c’est fou comme elle pouvait être souvent malade. Naïvement et beaucoup par imagination, pour entretenir sa colère contre Jake, Chris songeait que c’était la faute de celui-ci. C’était à cause de lui qu’elle devait endurer cela, c’était sans doute à cause de sa peine de cœur et de la souffrance qu’il lui avait octroyé qu’elle avait attrapé cette bactérie. Et si c’était la vengeance .? Peut-être apparaissait-elle sous forme de malaise.? C’était plutôt injustifié, mais voilà tout ce que Chris avait en tête c’est dernier temps, bien qu’elle nierait tout si vous osiez lui demander. «Jake».! Le salaud qui l’avait trompé, son vrai premier amour… du moins, elle aurait besoin d’un certain temps pour l’appeler encore ainsi. À cette date, il ne restait qu’un salopard.!

Trop tard, elle était maintenant levée et impossible d’aller se recoucher, encore moins avec cet arrière goût acide dans la bouche. Toutefois, impossible pour elle de sortir du dortoir, elle pleura quelques instants sur son lit, comme presque tous les matins. Elle s’était même surprise à se réveiller durant la nuit en pleur. Si seulement les rêves auraient pu être une échappatoire, mais voilà qu’elle revivait en rêve, ou plutôt en cauchemar, les évènements qui avaient bouleversées sa vie. Elle les voyait se minoucher partout où elle allait. Si seulement elle pouvait s’enlever ces images de la tête, elle se porterait sans doute beaucoup mieux.

Après avoir vider en presque totalité une boite de kleenex, elle osa enfin sortir quelques livres d’école, mais le cœur n’y étant pas, elle ne travailla pas longtemps sur ses travaux de fin de semaine. Et puis à quoi bon rester enfermer à se morfondre.? Elle devait sortir. Elle allait sortir. Par contre, Chris n’était pas sur d’avoir la force de le faire. Pas maintenant, pas à cet instant où tout s’effondrait sous ces yeux. Elle voulait nier l’existence de ce qui c’était déroulé, nier ce qui la rendait en vérité si malade. C’était une bactérie, ce ne pouvait pas être autre chose.
Elle rassembla ses forces. La jeune gryffondor devait sortir, cela lui devenait une évidence, sinon elle allait mourir de tristesse entre ses deux murs. Elle prit une bonne partie de la journée pour prendre une douche, où elle resta quelques instants recroquevillée à pleurer encore une fois. Son mal la rongeait de l’intérieur. Qu’allait-elle devenir.? Elle se lava donc les cheveux, les sécha, les coiffa du mieux qu’elle pouvait. Le cœur n’y était pas, mais elle voulait être la plus belle possible. Juste au cas ou elle rencontrerait Jake… NON, elle ne voulait pas le rencontrer, mais si par hasard ils s’étaient croisés. Il aurait pu voir à quel point il avait été stupide de laisser passer ce petit bout de femme. Elle se maquilla légèrement comme elle en avait l’habitude, tentant par la même occasion de cacher ses yeux un peu rouge à force de pleurer.

Finalement, Chris prit son courage à deux mains, fourra sa boite de kleenex dans son sac à bandoulière (au cas où) ainsi que son maquillage pour des retouches (aussi au cas ou). Elle avait besoin d’air frais. Ne regardant pas les gens dans les couloirs, elle se retrouva au bord du lac … à pleurer encore une nouvelle fois. Elle se croyait tellement plus forte, mais pourtant deux choses lui étaient littéralement tomber dessus et elle ne savait tout simplement plus que faire. Le mal avait été fait et elle devrait bientôt regarder cette réalité en face. Elle sentit soudainement quelqu'un lui tapoter le dos. Elle prit le temps de se moucher avant de se retourner. Elle pourrait toujours dire qu’elle avait attrapé la grippe si on lui posait des questions.

Ashley :: « Salut ! Comment tu vas ? Sa fais longtemps qu'on ne s'est pas parlé. Tu veux du chocolat ? »

Ashley sortit le chocolat et lui présenta. Cette fille était géniale et Chris était bien contente que se fut elle qui lu trouver plutôt qu’une autre. Elle n’aurait certainement pas eu besoin d’une hypocrite. Ash’ était gentille, elle. Elle n’aurait pas couché avec son mec, elle.! Chris accepta avec un petit sourire un morceau de chocolat, qu’elle laissa doucement fondre sur sa langue. Puis, bien qu’elle tenta de les retenir, les larmes revinrent, fidèle à elles-mêmes ; elles ne quittaient jamais Chris bien longtemps. Elle en avait tellement gros sur le cœur. [/size]

Chris :: «Oh! Ash’. Je...Je ne sais pas ce que je vais faire.»

Et tout sorti d’un coup, la scène entre Cha’, la salope, et Jake. Comment elle l’avait prit.! Qu’est-ce que Jake lui avait dit par la suite et ce qu’elle lui avait répondu. Elle n’aurait jamais cru en parler si ouvertement, mais c’était sans doute le fait de garder tout à l’intérieur (et que cela lui fessait si mal) qui fessait en sorte que tout sortait si vite. Elle était une bombe en train d’exploser littéralement. Elle se parlait presqu’à elle-même. Elle essayait de se convaincre que tout irait mieux, mais sans grande conviction.

Chris :: «Tout semble s’écrouler sous mes pieds… »

Ces paroles étaient à peine inaudibles tellement elle était en larme. À chaque fois, elle se surprenait à avoir encore la force de pleurer. Elle se moucha souvent, mais elle n’avait pas encore tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
#[L]ady [F]atal


▌Âge : 18 ans
▌Année : 8ième
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Tellement triste
▌Crédit(s) : Ava (c) Fan
Gif (c) Lysk

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Consolage...   Dim 26 Oct - 2:37

    Il y avait deux effets à l'amour. Il y avait un bonheur intense et la souffrance. Ashley était dans le bonheur, mais du jour au lendemain, elle pourrait vivre la souffrance. Ashley avait détesté l'amour après l'été de sa première année. Sa l'avait été le pire de sa vie. Il y avait des hauts et des bas. Mais je ne voulais pas que parler de Ashley, mais de l'amour en général. Ashley n'était qu'une exemple comme tant d'Autres. Il y avait ses moments qu'on ne pourra jamais oublié. C'est si parfait, si heureux, mais personne oublie le calvaire de l'amour. Comment sa fait mal se faire laisser, se faire tasser dans un coin ou encore se faire tromper ?. Personne ne peut oublier. L'amour est cruelle. Sa fais si mal quand on tombe dans le plus bas. Ce n'est pas pardonnable le mal que sa peut faire. Il y a des gens plus fragile à ce mal. Ils en perdent la raison, ils pensent que leurs petits mondes est tombé. Ashley comme beaucoup d'autres sont fragiles. Elle avait été enceinte en plus. Elle avait été rejeter comme une vulgaire chaussette. Elle avait souffert atrocement. Elle pensait que la fin du monde était arrivée, son monde s'était écroulée. Elle s'était rendue compte qu'on lui avait joué dans le dos. Elle détestait le crétin en l'aimant. Elle avait pleuré pendant jours et Nuits, sans avoir la fin de sa triste fin. Elle n'était pas la seule qui avait vécu des trucs aussi nulles. Elle avait souffert. Les gens sont parfois horribles avec leurs ex's. Il y a des gens qui essayent encore faire souffrir leurs dernières " Proies " pour certains. Ce n'était pas une petite amie pour eux, mais une proie. Ils s'amusaient avec elles, comme des jouets. Elle souffrait par la suite. Mais il n'y a pas que les garçons qui sont ainsi, il y a aussi des filles. Mais ce n'est pas tout le monde qui était comme ça. Ashley en connaissait une quantité de gens comme ça, mais elle connaissait aussi des gens complêtement salaud. Disons, que les Peers étaient les premier en tête de liste. Ils étaient, ils étaient... Il n'y avait pas de mot pour d'écrire ce qu'ils étaient. Ashley savait que c'était affreux l'amour. Pourtant, elle ne détestait plus l'amour car elle avait son Zeké Jordan qui lui en donnait beaucoup et qu'elle appréciait plus que tout au monde. Elle ne saurait capable de s'en séparer.

    Ashley était au bord du lac Devant la jeune Chris. Je dis Jeune car elle était tout de même jeune, mais Ashley avait des amis de tout âge. Elle les aimait toutes égales, sauf peut-être un peu plus pour ses meilleurs amis, mais sa ce n'était qu'un détail. Elle aimait beaucoup la jeune femme à ses côtés. Elle lui proposa du chocolat qu'elle lui présenta devant elle. Ashley souriait. Elle avait un bon coeur. Elle ne voulait pas du mal à cette demoiselle. Elle ne coucherait avec personne d'autres que Zeké. Disons côté sexualité ce n'tétait pas le couple le plus actif. Sa leurs arrivait, mais ce n'était pas à chaque jour ou une fois par semaine. C'était parfois. Ashley pense que c'est à cause du côté Loup-Garou de ce dernier qu'Ils ne sont pas le couple qui s'envoye le plus souvent en l'air. Pourquoi ? Elle ne sait pas, mais depuis qu'il en est un, elle a entendu qu'Il est devenu plus sage car avant il était très différent. Pas grave. Elle l'aimait. Ashley n'avait aucun problème avec ce garçon, il lui donnait de l'affection, elle lui en donnait. Donc tout va bien dans leurs petits couples. Elle était comme une princesse avec lui, avec son prince charmant. Elle l'aime plus que tout au monde. Elle était folle de lui. Elle était soumise à lui. Elle ne voulait pas vivre une seule nuit à ses côtés, elle voulait vivre toute sa vie. Ashley pourrait passer sa vie dans ses bras à se parler à voix basse et à lui chuchoter des petits doux à son oreille. Elle vivait la plus belle histoire d'amour qu'elle n'avait jamais vécu. Ashley écouta ce que Chris avait à dire. Elle n'allait pas bien. Puis une longue histoire vint. Ashley resta bouche bée. Elle écoutait sans poser de question. Elle avait déjà couché avec Jake, il y a des années, maintenant ils étaient des amis. Elle savait qu'il avait été un player. Il lui avait parlé de Chris une fois dans la salle commune. Elle avait été si contente pour lui, mais il venait de briser un coeur. Il venait de faire quelques choses de si horrible. Il avait couché avec Charly. Charly était ce genre de fille qui fallait se méfier, car elle était d'humeur changeante et dangereuse. Elle regardait Chris toujours, elle ne souriait pu. Ashley écouta attentivement les détails. La pauvre, elle les avait vu. Ashley avait juste envie de gifler Jake, et de l'engueuler. Elle allait le faire si elle le croisait. Elle détestait l'amour pour cette raison. Elle attira Chris vers elle, lui mit la tête sur son épaule et la serra contre elle. Ashley voulait la consoler. Elle allait être là pour cette fille. ELle comprennait ce qu'elle vivait, sauf qu'elle n'a pas été trompé elle, mais elle avait souffert en quelques sortes d'une situation aussi triste.

    Chris « Tout semble s’écrouler sous mes pieds… »

    Ashley caressa la tête de Chris. Elle la berça tout doucement. Fermant les yeux pour contenir ses larmes, elle aussi. Ashley était fragile. Elle se mettait à la place de cette dernière. Elle serait devenue folle. Elle aurait eut l'impression qu'on l'aurait trahi jusqu'à un tel point de le détester comme jamais. Ashley resta quelques minutes en silence avant de prendre la parole

    Ashley « Tu comptes faire quoi ? » Elle continuait à jouer dans les cheveux de Chris. Elle voulait que tout aille bien pour la jeune femme. Elle ne voulait pas que cette dernière se sente coincer par personne. Ashley eut une idée. « Tu veux qu'on se fasse une soirée ensemble, juste nous deux... Pas de garçon... ? » Elle se sentait comme la grande soeur qui console sa petite soeur de sa première peine d'amour. Celle qui fait souvent très mal. « Sa ne pourra que te faire du bien de sortir... Chris, dis-moi... Pourquoi as-tu vomis ? » Elle avait trouvé bizarre dans cette extrait. Ashley continuait de jouer dans les cheveux de cette dernière, en la berçant et essayant de lui parler calmement d'une voix douce.




[ J'me reprendrai promis <3...J'espere que sa te plaira minimum ]

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Consolage...   Lun 27 Oct - 2:38

[Mais oui, c'est ben correct. ^^ . J'espère pour ta part que tu vas aimé ma réponse. Moi je suis plutôt fière de moi. Hihi.]

_____________________________________ ::



Ashley « Tu comptes faire quoi ? »

C’était tellement flou. Qu’allait-elle faire.? Si elle avait pu, elle aurait tout rembobiné, pour que rien n’arrive, pour que tout reste comme avant. Et puis si elle ne l’avait jamais connu ce Jake Hoggard ? Ce serait-elle porter mieux à cet instant.? Sans doute. Bien sûr, avec lui elle avait connu des instants d’extase complets, leur premier baiser - sous la pluie - , leurs moments à se raconter tout et rien, juste présent pour l’un et l’autre, à se coller et à se bécoter, à faire l’amour ; à s’aimer finalement. Bien sûr, il y avait également eux des chicanes, mais celles-ci, lui avaient tellement semblé quelconques et sans importances comparativement aux bons moments. Peut-être était-elle fautive finalement.? NON, il ne fallait pas qu’elle pense que c’était sa faute, mais pourtant, c’était tellement facile de jeter la faute sur les autres, de nier le pouvoir que nous avions sur notre existence. Voilà ce que Jake avait fait d’elle, une fille honteuse et en mal de vivre.

Ashley « Tu veux qu'on se fasse une soirée ensemble, juste nous deux... Pas de garçon... ? »

À cette question, ces yeux s’agrandir et elle arrêta doucement de pleurer. Oh oui, elle avait besoin d’une telle soirée.! Elle devait s’évader, se changer les idées, croire qu’il y avait quelque chose de bon sur la terre, croire qu’elle y avait un avenir. Mais sa vie était tellement ambiguë, tellement incertaine ces derniers temps. Tout changeait si vite et avec tellement d’étonnement, sans qu’on aille le temps de se préparer. C’était à se demander si on portait la poisse.!

Ashley « Sa ne pourra que te faire du bien de sortir... Chris, dis-moi... Pourquoi as-tu vomis ? »

Ses joues prirent une teinte rosée. Oserait-elle mentir à celle qui lui tendait la main.? Mais faire cela impliquait qu’elle devait sortir de sa bulle, se rendre compte de l’évidence même. Elle ne voulait pas y croire. Elle voulait continuer de vivre dans l’imaginaire, croire que tout allait bien, que tout allait s’arranger. Pas croire qu’une telle chose pouvait lui arriver à elle, pas maintenant, ce n’était pas le bon moment. Que dirait son père.? Que penseraient ses amies.? Que ferait-elle, elle.?

Chris « Je… J’ai attrapée une bactérie je crois. »

NON, ce n’est pas ça Ashley.! Ne m’écoute pas, regarde moi et tu verras, je suis grosse, immonde et laide. J’ai perdu tout ce que j’avais jusqu’ici, l’homme que j’aimais, ma dignité, ma virginité, … j’ai perdu plus que je ne le montre et je perdrais sans doute beaucoup plus dans le futur. Je vais sans doute devoir arrêter les études. Mais j’adore ça moi, je veux continuer.! Je veux vivre ma vie, d’adolescente sans barrière, sans ses pensées noires qui me suivent partout, sans l’amertume, sans ses images qui défilent dans ma tête en boucle. Je veux croire en la vie.! Croire que quelque chose d’incroyable va m’arriver.! Croire que le monde est bon et juste.! Mais c’était impossible je devais retomber sur terre, voir les choses en face.

Chris «Je suis tellement naïve. J’ai essayé en vain de me faire croire que tout ne changerait pas. »

Mais c’est impossible je dois retomber sur terre.

Chris «Je croyais que c’était impossible. Je ne voulais pas y croire vois-tu.? Ça ne pouvait pas m’arriver, pas à moi. »

Je dois voir les choses en face. Les mots qui sortiraient de ma bouche étaient tellement difficiles à prononcer, c’était comme m’avouer à moi-même la triste vérité. Elle allait m’éclater en pleine figure, bien qu’elle me fût évidente. Je dois voir les choses en face.

Chris «Je… Je crois que je suis enceinte.»

Mais c’était impossible je devais retomber sur terre, voir les choses en face.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
#[L]ady [F]atal


▌Âge : 18 ans
▌Année : 8ième
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Tellement triste
▌Crédit(s) : Ava (c) Fan
Gif (c) Lysk

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Consolage...   Dim 30 Nov - 4:15

{ Désolée du temps que sa m'a pris =/ Puis c'est pas super-super }


    Ashley trouvait que Chris faisait réelement pitier. Elle ne comprennait pas pourquoi Jake lui avait fais ça. Pourquoi il avait osé faire ça à sa petite amie qui l'aime ? Ashley n'avait pas connu un Jake Hoggard ainsi. Elle le trouvait étrange d'avoir fais ça, mais Ashley allait lui faire sa fête dans le dortoir des Poufsouffles quand elle va y aller. Elle le jure. Elle va le gifler juste à temps qu'il en pleure comme un bébé. Ashley n'acceptait pas les gens infidèles qui blessaient leurs partenaires ainsi. Ashley détestait Jake pour ce comportement de salopard. Il allait en avoir des nouvelles. Ashley essayait de consoler Chris. Ce n'était pas simple. Chris ne méritait pas ça. Ashley le savait. Elle la comprennait plus que tout au monde. La poufsouffle allait être là pour la jeune Gryffondor. Elle n'allait jamais laisser tomber cette jeune femme, quitte à passer moins de temps avec Zeké, mais ce dernier comprendra. Jamais, Ashley aurait dis ça.. Passée moins de temps avec l'homme de sa vie, techniquement, Zeké était un homme. Son physique ainsi que son âge le démontrait très bien. Oh, Ashley pourrait vous décrire ce qu'est son corp musclé, mais ceci ne servait strictement à rien. Ashley n'allait pas raconter ses histoires de cul à Chris, de toute façon, elle avait à la consoler... Elle n'aurait aucun rapport avec la jeune femme si elle lui racontait ceci. Ashley allait donc expliquer les choses à Zeké plus tard. Elle n'avait pas le droit de ne rien lui dire et partir en le laissant là, quand il voulait la voir. Ashley n'était pas ainsi, elle était une personne de parole, et elle n'aimait pas mentir. Il y avait des choses qu'on ne devait pas dire, les moments de fête surtout, elle n'allait jamais dévoiler une fête surprise, elle allait mentir, mais c'est pour une bonne chose tout de même. Ashley avait toujours la tête de Chris contre son épaule, elle la berçait. Ashley avait si grand coeur, elle avait vécu des choses et elle faisait ce qu'elle aurait aimé qu'on lui fasse, même si Derek avait été là pour elle, les gens semblaient ignorer sa peine. La Poufsouffle allait montrer à Chris, qu'elle était une véritable amie, elle n'allait pas ignorer sa peine, elle n'allait jamais l'ignorer, elle allait essayer de lui remonter le moral et passé à travers ce moment. Elle avait aussi fais ça avec une personne qui ne l'aimait pas, Aaron, mais ce dernier est rendu un très bon ami. Ashley l'a vu pleurer, elle lui avait pardonné, elle l'avait aidé sans que personne ne lui demande de le faire. Ashley était une gentille personne, plus vierge, mais la sainteté n'est pas son fort. Elle n'était pas la Sainte-Vierge, elle était loin d'être les deux, Sainte et vierge. Disons que Ashley était une grande perverse, mais elle ne le montrait seulement à son petit copain du moment... Parfois elle se laissait aller, mais ça, elle était célibataire et ne piquait jamais les petits amis des autres. La règles fut brisé quand elle a volé, techniquement, Zeké à Elsa. Ashley aimait Zeké plus que tout au monde quand elle la embrassé, ce n'était pas seulement pour du sexe, encore aujourd'hui elle est heureuse avec lui et l'aime encore plus qu'autrefois. C'était fou comment elle était heureuse et est heureuse depuis.

    Chris « Je… J’ai attrapée une bactérie je crois. [...] Je suis tellement naïve. J’ai essayé en vain de me faire croire que tout ne changerait pas. [...] Je croyais que c’était impossible. Je ne voulais pas y croire vois-tu.? Ça ne pouvait pas m’arriver, pas à moi. [...] Je… Je crois que je suis enceinte »

    Ashley l'écoutait en hochant de la tête, elle prennait la prise de parole. Quand elle dit qu'elle était enceinte, ses yeux s'écarquillèrent. Elle serra encore plus Chris et arrêta de lui jouer dans les cheveux. Elle réfléchissait au Possibilité de ce qui s'offre à Chris. Depuis le temps, Ashley a pensé à ce qu'elle serait devenu si elle aurait gardé l'enfant qu'elle avait porté quelques semaines, elle ne saurait certainement pas ici et n'aurait pas pu être avec Zeké, rien de ce qui était maintenant aurait arrivé. Ashley aurait été une mère monoparentale dès son très jeune âge. Elle ne voulait pas que Chris vive ça, car elle était dans une position semblable à celle de Ashley il y a 5-6 années plutôt. Mais... Ashley regrettait d'avoir tué l'enfant, elle aurait pu l'avoir et le donné en adoption, mais encore, elle aurait certainement perdu une année. Les gens l'auraient regardé croche. Elle aurait été la risé. Chris ne devait pas vivre ça non plus. Ashley devait lui proposer l'avortement certainement, elle allait lui raconter. Elle allait lui donner des exemples. Ashley ne voulait pas en même temps que Chris en souffre. Savoir qu'on avait porté la vie et qu'on avait tué l'enfant était difficile. Ashley aimait beaucoup les enfants et se sentait encore coupable. Si elle tombait enceinte de Zeké, elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas le garder puisque Zeké lui avait clairement dit une fois au lac, il avait peur que l'enfant porte la malédiction, en quelques sortes. Ashley allait devoir souffrir, si sa l'arrivait tout ça pour garder près d'elle celui qu'elle aime tant. Ashley allait donc proposer l'alternative à Zeké, plus tard, d'adopté. Ashley ferma les yeux et les réouvrit. Elle devait parler.

    Ashley « Chris ? J'ai déjà vécu ta situation ... » Elle prit une grande bouffée d'air. « J'avais Douze ans quand c'est arrivé » Ashley avait de la misère à parler car sa lui faisait toujours aussi mal, c'était son premier amour, son premier baisé, sa première expérience qui avait été une catastrophe. « Je sortais avec un garçon que j'aimais énormément, je suis tombée enceinte. Quand il l'a appris, il ne me parlait plus. Mes parents "adoptifs " qui sont ma tante et mon oncle, on prit contact avec ses parents. Ils passèrent quelques jours chez moi pour décider de la situation. J'suis venue pour lui faire un calin et il m'a repoussé... Et m'a blessé en m'envoyant me faire foutre. J'ai pleuré. Mais, je sais que le choix est difficile de choisir. » Elle respira et soupira. « Tu dois faire un choix difficile, de le garder ou de te faire avorter. » Elle réfléchit quelques secondes. « On peut toujours trouver des tests de grossesse, car tu m'as dis que tu n'étais pas sur. Je te promet Chris de t'aider à travers cette épreuve jusqu'au bout. Je vais être là pour toi. Je ne t'abandonnerai pas, jamais. » Elle serra Chris, elle lui promettait. Chris était son amie et Ashley ne voulait pas voir Son amie souffrir encore plus. Elle ne voulait surtout pas. Quelques larmes coulèrent sur les joues de Ashley, les émotions...

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Consolage...   Lun 22 Déc - 22:51

[size=12][« Pardone me ». Je suis lente à répondre. Haha
Et ce n’est pas ce que j’ai écris de mieux.][/size]
_____________________________________________________________


Ashley « Chris ? J'ai déjà vécu ta situation ...»

C’était étrange d’être contente de se rendre compte que nous ne sommes pas seule à avoir franchit cette horrible étape ou plutôt cette horrible situation, mais Chris aurait préféré qu’Ashley n’est pas à affronter cela. À l’âge qu’elles avaient, aucune jeune fille n’avait droit à ce mal être. Chris se rendait bien compte que ce n’était pas facile pour Ashley de lui avouer cela. Ce fut donc son tour de l’enlacer et de lui montrer son soutien alors que celle-ci lui racontait son histoire. Toutes deux avaient souffert à cause d’un garçon, la haine de l’homme qu’elle aimait pour Ashley suite à la découverte de sa grossesse tandis que Chris s’en était rendu compte après avoir pris sur le fait son chum en train de la tromper.

Ashley
« Tu dois faire un choix difficile, de le garder ou de te faire avorter. »

Chris étant au courant de cela. Elle avait déjà de la difficulté à accepter sa situation, alors à choisir si elle devait tuer ou non le petit être en elle, cela lui était encore plus difficile. Elle ne s’en croyait pas capable pourtant, c’était inévitable, elle devait faire un choix et le plus vite serait le mieux. Impossible de songer un instant de se faire avorter. Si son père n’aurait pas fait de pression peut-être qu’elle n’aurait même pas été présente. Elle ne pouvait donc pas adopter cette solution, et pourtant cela semblait la plus sage. Et si elle optait pour l’adoption.? Elle mettrait au monde un jolie bambin et pourrait par la suite continuer sa vie comme avant. Mais rien ne serait comme avant, on ne change pas les expériences dans notre vie. Elle serait à jamais hanté par le visage des jeunes enfants se demandant s’il était le sien. Et puis comment pourrait-elle être certaine qu’il, le bébé, aurait une famille digne de se nom qui le respecterait.

Ashley
« On peut toujours trouver des tests de grossesse, car tu m'as dis que tu n'étais pas sur. Je te promets Chris de t'aider à travers cette épreuve jusqu'au bout. Je vais être là pour toi. Je ne t'abandonnerai pas, jamais. »

Le soutient que lui apportait Ashley était impromptu et tellement nécessaire en ce temps de mal être et de décision importante. Chris avait de la difficulté à voir comment elle aurait réagit si elle n’avait pas pu en parler à quelqu’un en qui elle avait confiance. Peut-être n’aurait-elle jamais été capable de se révéler l’évidence et d’y faire face. C’était tellement agréable de voir que nous n’étions pas seuls à faire face à ses problèmes. Mais elle ne devait pas continuer à rester aveugle. Et sans doute qu’Ashley avait raison, elle devait faire un test de grossesse. Elle avait tout de même une semaine de retard. Elles s’entendirent pour se retrouver deux jours plus tard dans les toilettes pour ultime test qui lui révèlerait la vérité et ferrait fondre les doutes. Toutes deux avaient révélé un secret à l’autre. La soirée finie avec les deux jeunes filles dans les bras de l’autre. Elles pleurèrent toutes deux à l’unisson.

Deux jour plus tard.»

C’était sans aucun doute l’attente la plus longue qu’elle avait eu dans sa vie. Jamais quelques minutes n’avaient paru une telle éternité. Ashley avait déniché un test de grossesse comme prévu. Maintenant, il ne restait plus qu’à attendre.

Chris
«C’est quoi déjà si je suis enceinte.? Un cercle, un croix.? Un bonhomme triste.?»

Sa voix était un peu tremblotante et qui lui aurait dit qu’elle était dans le tord et qu’elle ne devait pas être stressée.? C’était tout de même sa vie qui se jouait à cet instant. Elle tentait tout de même de ridiculiser les choses pour tenter de faire diminuer son stress. Elle ne dormait toujours pas très bien c’est dernier temps et avait toujours une légère nausée le matin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
#[L]ady [F]atal


▌Âge : 18 ans
▌Année : 8ième
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Tellement triste
▌Crédit(s) : Ava (c) Fan
Gif (c) Lysk

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Consolage...   Sam 14 Mar - 22:08


      Voilà deux jours déjà qu’elle avait appris que Chris était possiblement enceinte. C’était tout de même un choc, surtout quand elle a su que Jake avait été infidèle à Chris. Elle aurait mieux pris la nouvelle si Jake aurait été fidèle et là pour Chris dans un moment difficile. Jake allait passer des mauvais quart d’heures avec elle, car elle n’était pas contente. Jake s’était un des ex-copains à Ashley, mais elle n’aurait jamais pensé qu’il traite une de ses petites amies ainsi. Ça ne se faisait tout simplement pas. Surtout couché avec la garce de Serdaigle. Disons qu’Ashley n’avait pas fait mieux, elle avait embrassé Zeké pendant qu’il sortait avec une autre, mais… il y avait un avenir pour les deux. Ils étaient toujours ensemble. Ils partageaient leurs secrets. Elle allait en plus passé l’été avec lui. Ashley n’avait pas embrassé Zeké que pour coucher avec lui. Non, elle était amoureuse de lui, depuis un bon moment. Elle ne se posait pas de question sur l’affection qu’elle avait pour lui. Zeké était son homme à elle. La poufsouffle est extrêmement jalouse quand une fille tourne autour de Zeké. Ce n’est pas de sa faute si elle est possessive, elle se sent toujours en danger… elle a toujours l’impression qu’elle va finir par le perdre. Donc, elle ne se sent jamais bien, confortable. Ashley ne voulait absolument pas que son histoire d’amour finisse maintenant. Il était trop tôt. Elle l’aime trop en ce moment et elle ne croit pas que son affection pour lui va disparaître dans les prochaines années, dans les prochains mois et encore moins les prochains jours. Ashley serait incapable de penser que son petit copain était peut-être en train d’embrasser une autre ou encore de coucher avec quelqu’un qui n’est pas elle. Pour elle, ça serait plus que la fin du monde. Elle finirait tout de même par le pardonner. Elle était naïve sur ce point, elle ne voulait pas le voir s’en aller. Elle voulait le garder pour elle. Parfois en dormant, elle rêve que Zeké la laisse ou encore la trompe, elle se réveille en sanglot à chaque fois. C’est la pire chose qui pourrait lui arriver… Perdre son amoureux… Le voir avec une autre. Juste penser ou rêver c’était une énorme torture. Ashley aimait Zeké plus que tout au monde, donc elle s’imaginait à la place de Chris et c’était juste impossible à imaginer sa vie sans lui. Elle était folle de lui. Il était l’homme de sa vie. Zeké… Son Zeké. Ashley a déjà vécu ce que Chris a vécu, mais elle pense que si sa serait Zeké qui lui ferait ce coup bas, elle se laisserait… mourir. Ça serait la fin du petit bien être d’Ashley. On ne lui ôte pas son bonheur… Elle était égoïste, mais elle l’aimait. Elle n’avait jamais vécu ça aussi intense que maintenant. Ashley était bien avec lui… Pourquoi se sépareraient-ils ? Zeké n’était-il pas bien avec elle ? Elle n’en savait rien. C’était Zeké qui savait s’il l’aimait toujours ou non…

      Ashley avait été acheté des tests de grossesses pour Chris. Ashley n’avait pas beaucoup d’argent, mais elle devait faire quand même une part pour aider Chris. Elle en acheta plusieurs pour ne pas que le test soit faussé pour quoique ce soit. Ça faisait déjà deux jours que Chris lui avait annoncé, Ashley n’avait pas perdu son temps, elle avait toute de suite été cherché les tests. Elle donna rendez-vous à la Gryffondor dans les toilettes. Elle n’avait rien dit à Zeké, sauf le « Je m’en vais acheter les tests de grossesse », rien de plus et rien de moins. Ashley ne disait pas toujours tout à Zeké, sauf que souvent elle lui raconte, elle finirait par lui raconter de toute façon. Le pauvre, il doit se poser des questions si c’est elle qui est enceinte ou une autre. En tout cas, elle n’avait pas pensé à préciser. Elle aurait du le faire, mais bon c’était trop tard. Ashley alla donc dans les toilettes des filles en en attendant Chris. La jeune femme arriva. Elle montra le petit sac et lui donna les explications du fonctionnement des tests. Ashley entendait à l’extérieur des cabines pendant que Chris s’exécutait.

      Chris «’est quoi déjà si je suis enceinte.? Un cercle, un croix.? Un bonhomme triste.? »

      « Hum un plus » Ashley était stressée pour son amie « Ne t’inquiète pas Chris… Je suis là pour toi. » Elle prit une respiration. « Est-ce que tu sais quoi faire quand nous allons avoir la réponse, si bien sûr… tu es enceinte ? »


_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Consolage...   Dim 19 Avr - 23:32



« Est-ce que tu sais quoi faire quand nous allons avoir la réponse, si bien sûr… tu es enceinte ? »

Cette question, elle se l’était fait tourner de nombreuse fois dans sa tête. Elle avait l’impression de l’entendre en boucle, mais toujours comme s’il s’agissait de la première fois parce qu’elle n’en avait encore aucune idée, aucune option ne lui avait semblé satisfaisante. D’une manière ou d’une autre, elle allait souffrir, atrocement souffrir. Elle avait perdu son petit ami, un garçon unique qu’elle s’étonnait encore à penser à lui. C’était un idiot pourtant, un crétin qui l’avait trompé. Est-ce qu’elle l’aurait garder si elle était resté avec lui.? Peut-être. Mais restait que maintenant elle était rendu toute seule. Chris sortit de la toilette, tenant le test dans sa main et le déposant sur le comptoir de la salle de bain. Ne restait plus qu’attendre.

Comme le temps semblait long. Attendre quelques secondes.

Avortement, accoucher avant terme d’un enfant et tuer le fœtus qui se trouvait à l’intérieur d’elle. N’était-ce pas là un meurtre.? Tuer volontairement un être humain, mais ce n’était encore qu’un fœtus, pouvait-on jugé cela d’être humain.? Toutes ces questions si complexes et sans réponse. C’était impossible pour Chris. Si son père n’avait pas insisté, elle n’aurait jamais existé, sa mère ne désirant pas d’enfant. Non, avorter c’était impensable. Elle fessait déjà bien assez de cauchemars depuis la tromperie de son ex petit ami. Adopter donc.? Non, se serait invivable de regarde les jeunes bambins se demandant si c’était le sien. Les longues secondes s’écoulaient, encore trop lentement pour Chris. D’une seconde à l’autre peut-être devrait-elle faire un choix. Elle jeta un coup d’œil au test de grossesse, la réponse n’était toujours pas affichée. Elle regarda sa montre, nerveuse et les mains moites. L’attente était tout aussi invivable que d’avoir à choisir. Elle se mordilla les ongles, les rongeant, geste qui n’était pas à son habitude. Peur, angoisse, stress, colère, … toutes les émotions y passaient. C’était à se demander si elle survivrait à cette dure épreuve, mais c’était stupide, on ne mourrait pas d’être enceinte. Si seulement dans sa tête les cauchemars pouvaient se taire, sans doute se sentirait-elle mieux, non.? Elle fit les cents pas dans la salle de bain, fessant bien attention où elle marchait, les planchers étant glissant à certains endroits. Elle se concentra sur l’eau qui se transportait dans les nombreux tuyaux de la salle de bain.

Voilà, une minute s’était écoulée. Le test était toujours sur le comptoir. Il était si petit, mais symboliquement avait une telle importance. Chris avança doucement, un pas à la fois, ne sachant pas trop si elle désirait attendre un peu ou courir pour connaître le fin mot de l’histoire. Ses mains tremblaient légèrement comme quand on à froid, mais sans grelotter des dents. Elle dirigea sa main, puis saisie le test. Un plus. Chris échappa le test qui tomba au sol. Elle s’écroula anéanti, sanglotant silencieusement. Elle étouffa un cri. De l’intérieur, tout semblait s’être contracté. Elle ne songeait qu’à cet être qui était en elle. Elle l’aimait déjà, mais ce n’était pas le bon moment. Pas maintenant. Elle trouva refuge dans les bras d’Ashley, pleurant sans retenu. À ce moment, deux fillettes rentrèrent dans la salle de bain, mais sortirent bien vite, se rendant compte qu’elles n’ont plus, n’étaient pas au bon endroit au bon moment. C’était injuste, elle ne l’avait fait qu’une fois, bon deux, mais dans la même journée. Comment pouvait-elle être enceinte.? Ils s’étaient protégés. Dans ses sanglots, elle répondit à la question de son amie :

« Je vais le garder.»



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Consolage...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Consolage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? :: Sujets inachevés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit