AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trop tard pour aller se coucher [& Owen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Jeu 30 Oct - 2:24

Ce qu'il y a de mieux, dans le sport, c'est qu'on a toujours une excuse pour tout. Par exemple, si vous êtes joueur de Quidditch, vous avez de meilleures chances de vous faire pardonner un devoir en retard, un lapin poser à une copine, une humeur massacrante. Mais en fait, ce que Meredith aime par dessus tout, c'est simplement d'avoir une excuse pour voler, être sur un balais et donner toute l'énergie qu'elle possède, pour après se glisser dans son lit, bien au chaud, sans avoir besoin de parler à personne.

C'est vrai! Lorsque vous rentrez tard dans votre Salle Commune, les vêtements sales et mouillés, avec une sale tête, personne n'a vraiment envie de vous parler et de jaser tranquillement au coin du feu. Vous êtes libre d'aller directement sous la douche, puis hop! dodo. Ni vu, ni connu.

Et pourtant, on dit bien souvent que même les meilleures règles ont quelques exceptions. C'est le cas ce soir. La pratique de Quidditch a été très dure, les poursuiveurs n'ont jamais réussir à faire quoi que ce soit de bon et le (ou la) Capitaine n'était jamais content(e). Bref, ils se sont fait bien engueulés, dès qu'ils ont eu mis le pied dans les vestiaires. Pitoyable.

Il pleut à boire debout dehors, alors c'est les cheveux collés dans le visage et les vêtements dégoulinants de pluie et de boue que Meredith avance à travers sa Salle Commune. Si seulement elle avait eu la brillante idée de s'attacher les cheveux ce soir là, peut-être que le pire aurait été évité pendant la pratique.

Passant devant le feu, elle hésita: aller tout de suite prendre une douche, ou bien laisser le temps à son corps de se décongeler complètement...

La seconde option était vraiment tentante, et puis il n'y avait pas tellement de monde dans la salle. Elle ralentit donc le pas et se traina vers un des divans devant le feu, avant de s'y laisser tomber avec un soupir de fatigue. Il aurait été tellement simple, tellement facile de s'endormir, là maintenant. De glisser tout doucement le long du divan, pour se retrouver allongée, et emportée par la chaleur, le bruit berçant et continu des gouttes d'eau contre le carreau...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



▌Clan : Plus de libertés, moins de contraintes.
▌Âge : 19 ans - né le 13 novembre
▌Année : 9e année
▌Maison : Gryffondor
▌Sang : Pur
▌Emploi : Chercheur d'embrouilles et de nouilles
▌Poste au Quidditch : Poursuiveur

▌Crédit(s) : avatar • Aelou

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Jeu 30 Oct - 9:45




    La pluie tombait avec fracas sur son uniforme de Quidditch. Ce n’était pas un temps très agréable pour jouer et si en plus vous n’êtes pas humeur. Owen avait encore ses lunettes qui le préservait des ravales de gouttes sur les yeux. Il volait sur son balai avec aisance mais pour une raison totalement inconnue il n’était pas vraiment dans le jeu. Peut être à cause de la voie cristalline de leur capitaine. C’était des hurlements stridents, quoiqu’ils fessaient ce n’était toujours pas bon. Owen avait bien l’intention de lui rabattre son bec dés qu’ils en auront fini avec cet entrainement qui ne ressemble à rien. Le jeune Grey avait déjà prévue de se présenter comme capitaine et il avait quelques idées pour évincer le hurleur [ou hurleuse]. N’est ce pas des attitudes de Serpentards ? Non, juste des attitudes de la famille Grey. S’il ne devient pas capitaine, il n’en ferra pas une maladie, seulement si c’était encore un bêta qui les dirigeait … grrr . Owen atterrit tranquillement sur le sol. Dans les vestiaires c’était disputes sur disputes, Owen n’avait pas l’intention de se laisser faire et attaquait le capitaine [ou la capitaine] sur son soi-disant plan pour battre les autres équipent. Tout cela n’était que des conneries.

    Sur le chemin du retour, il avait pris la peine de regarder ses camarades. Certains batteurs manquaient de précision mais il ne s’agissait que d’entrainement. Ses coéquipiers n’étaient pas si mal, Meredith n’était pas si mal sur un balai. D’ailleurs il n’y avait pas que sur un balai que la demoiselle n’était pas mal. L’année dernière, il aimait bien l’observer du coin de l’œil lorsqu’elle passait dans les couloirs. Elle a un charme assez accrocheur et un regard malicieux qui ne peut que plaire au jeune homme. Il pouvait voir son dos s’éloigner vers l’entrée du château. Ils n’ont pratiquement jamais eu de véritablement de discutions tout les deux à part sur le terrain. Ce n’était pas le moment de penser à ça. Ses hormones lui travaillaient le bas ventre. Ce fessait un moment qu’il était seul, disons trois jours, c’était long pour Owen. Il n’avait pas peur de la solitude mais il appréciait comme beaucoup d’homme la présence d’une femme à ses côtés, surtout la nuit.

    En entra dans la salle commune, on pouvait entendre des « salut Owen, ça va ? », « Hey mec ! ». Une bande de demoiselles gloussaient dans un coin à son approche. Il avait toujours fait cet effet aux filles, depuis qu’il avait pris de la carrure et plusieurs centimètres au cours de sa troisième année. Ajouter à cela une voix grave et ses demoiselles deviennent complément folle. Il était trempé de la tête aux pieds et complètement gelée. Il était sale et épuisé. La seule chose dont il avait envie c’était une douche. Il aperçut Meredith au milieu de la salle. Elle était en train d’hésitée. A quoi pouvait-elle bien penser. La demoiselle s’était écroulée sur le divan. Après un tel entrainement, s’était compréhensible d’être fatigué. Peut être que c’était aussi le bon moment pour ne savoir plus sur Meredith. La question était de savoir comment l’aborder. Il avait entendu dire que la jeune fille n’était pas aussi simple à approcher.

    Owen était trop fatigué pour chercher la complexité. Il enleva son manteau qu’il posa sur une chaise et s’avança vers Meredith. Le feu crépitait dans la cheminée. Owen pouvait sentir la chaleur lui lécher les jambes. C’était agréable après plusieurs heures dans le froid. Il se pencha sur la jeune fille, gardant une distance avec le visage de celle-ci.


    _ Je n’ai jamais vu une aussi jolie belle au bois dormant. Peut être devrais je t’embrasser ?

    Demanda-t-il en examinant les traits du visage de la demoiselle. Il espérait une bonne réaction de sa part. Il comprenait aisément qu’elle ne serait pas très agréable après un entrainement, mais il était près à prendre le risque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Jeu 4 Déc - 21:13

Elle somnolait de plus en plus, et elle savait que si elle ne se relevait pas tout de suite, elle allait probablement passer la nuit sur le divan. En s'enfonçant un peu plus profondément, elle agita sa baguette pour faire voler vers ses pieds une couverture chaude et épaisse. Alors qu'elle se déposait lourdement sur son corps encore glacé, des gloussements lui parvirent et attirèrent son attention.

Owen Grey venait d'entrer dans la salle, juste derrière elle. Il était charmeur, c'était impossible de faire semblant que non. Mais de là à en glousser comme les filles de la troisième à la cinquième... Quand même pas! Il n'y a rien de pire pour faire fuir un homme que de se jeter à ses pieds.

Elle eut un sourire pour elle-même, puis referma les yeux, seulement pour les rouvrir sur le visage de Grey.

- Je n’ai jamais vu une aussi jolie belle au bois dormant. Peut être devrais je t’embrasser ?

On ne pouvait donc jamais dormir en pain?

- Ou peut-etre que tu devrais juste me laisser dormir, Owen...

Elle ne pouvait pas se mentir: elle aurait bien aimé passé la nuit avec lui. Elle connaissait le jeu, depuis Theo. On se plait, on s'embrasse mais demain, tu dégages. Elle en avait peut-être besoin, après un entrainement comme celui-là. Ça faisait plusieurs jours qu'elle se sentait toujours glacée dans son lit, avec le retour de l'hiver, le chateau n'était pas tellement le meilleur endroit pour être au chaud. Avoir un corps contre lequel se blottir, c'est un bon remède contre la solitude. Peut-être que ce n'était qu'une idée qu'elle se faisait, mais elle aurait pu jurer que Owen Grey partageaient un peu son amertume.

Meredith Hope se poussa donc un peu sur le divan, question de lui faire de la place. Elle n'aurait pas voulu l'admettre, mais elle avait envie qu'il s'assoiet là. En guise d'explication, elle désigna le feu du menton.

- La chaleur, c'est ce qu'il y a de mieux pour relaxer. Et disons que ce soir, c'est nécessaire.

(désolée, c'est un peu court et ça été long, mais j'espère que tu aimes!)
Revenir en haut Aller en bas
avatar



▌Clan : Plus de libertés, moins de contraintes.
▌Âge : 19 ans - né le 13 novembre
▌Année : 9e année
▌Maison : Gryffondor
▌Sang : Pur
▌Emploi : Chercheur d'embrouilles et de nouilles
▌Poste au Quidditch : Poursuiveur

▌Crédit(s) : avatar • Aelou

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Jeu 11 Déc - 13:06

_ Il est très bien ton post ^^




    Aurait-il osé l’embrasser ? Bien évidemment sans aucune hésitation, mais Owen avait un certain savoir vivre, il aurait attendu que la demoiselle lui en donne la permission. Que pouvait elle bien pensée sous cet air endormit ? Owen aurait bien aimait savoir ce que les filles tel que Meredith avait dans la tête. Il avait une vague idée pour celle qui gloussait tout à l’heure. Elles rêvaient du prince charmant, de celui qui les transporterait dans un rêve sans fins remplis d’amour. Un amour inconditionnel et rien que pour elles. Mais les filles, il faut vous réveiller, les hommes parfait qui déboulent sur leur cheval blanc ça n’existe pas sauf dans les contes de fées. Il y a que deux personnes qui se rencontrent, qui baisse de temps en temps pour oublier qu’ils sont seuls. Une vérité qui en ébranlerait plus d’une. L’amour était une notion vague et trop complexe pour qu’Owen y prête la moindre attention. Ressentir des sentiments est un fardeau, une faiblesse. On cherche tous sa moitié, quelqu’un qui nous comprenne sans nous juger et qui nous accepte tel que nous sommes. En ce qui concerne Owen, il n’avouera jamais que lui aussi est dans cette perpétuelle chasse de l’âme sœur. Il n’est pas sûr de savoir ce que sait que l’amour. Il aime Synthia de tout son cœur mais il ne s’agit pas de sentiments amoureux, en tout cas plus maintenant. Il était perdu dans une spirale de confusion des sentiments à l’époque, les choses sont plus claires dorénavant. Sa vie amoureuse ne ressemblait à rien. Le chao s’était installée dans ses relations avec les filles et la solitude était devenue sa copine de soirée. Il avait besoin de se détendre, d’apprécier la compagnie de quelqu’un … et pas celle d’une dinde qui gloussait à chaque mot. Il avait envie d’une femme avec une certaine intelligence, qui avait de la conversation et si la soirée se déroulait sans accroche … alors, l’avenir nous le dira !

    Il observait les yeux clos de Meredith qui bougeaient derrière ses paupières. En quelques secondes, les yeux de la demoiselle étaient ouverts. Des prunelles sombres regardaient le jeune homme. Lui contemplait l’ensemble de son regard, envoutant et empreinte d’intelligence. Il se mit à sourire en entendant la voix féminine de Meredith, sûr et posée … et pas de gloussement, un régale pour ses oreilles.

    _ Ou peut-être que tu devrais juste me laisser dormir, Owen...

    Elle était allongée dans ce canapé pour une seule raison : se reposer. Owen avait prédit une telle réaction, c’était logique, elle était là pour se reposer, pour se détendre. Lui-même avait un besoin urgent de se détendre. La demoiselle se déplaça son corps pour lui faire de la place et ajouta en désignant le feu de la cheminée.

    _ La chaleur, c'est ce qu'il y a de mieux pour relaxer. Et disons que ce soir, c'est nécessaire.

    Une invitation après l’avoir réveillé, il n’en demandait pas tant, quoique ! Ce relaxer par la chaleur, la solution du feu était la plus simple. Owen en connaissait d’autre des moyens de relaxation. Il décida d’accepter l’invitation et de s’asseoir prés de Meredith encore allongée sur le canapé. Il avait encore les cheveux trempés et il avait l’impression qu’il empestait le chien mouillé. C’était assez désagréable de se sentir sale. Il n’avait pas très envie que Meredith soit incommodé par une telle odeur. Une douche, voilà ce dont il avait besoin.

    _ Je te comprends … - il tourna son visage vers la jeune femme, les mains jointes devant lui – cet entrainement était pénible et ne ressemblait à rien. Il y a d’autres moyens de se relaxer que de rester prés de cette cheminée …

    Il laissa sa phrase en suspend comme pour mieux accentuer le sous entendus. Elle était si jolie sur se canapé les cheveux ondulés, se serai un crime que de rien tenter. Quelques fantasmes rapides lui traversa l’esprit. La salle commune commençait à se vider, il était l’heure d’aller diner. Owen lui n’avait pas faim, il resta un moment à regarder Meredith.

    _ … Une douche. Il y a rien de mieux! C'est d'ailleurs ce que je vais aller faire. Tu devrais en faire autant !

    Il avait insisté sur le « tu devrais en faire autant », une suggestion rien de plus et pourtant … L’avantage que les demoiselles avaient dans cette école c’est qu’elle avait accès au dortoir des garçons. Il se leva du canapé, fit un clin œil à la jeune femme et parti en direction de son dortoir. En montant les escaliers, il se mit à sourire à l’éventualité de voir venir Meredith dans sa chambre. Elle avait le choix d’accepter ou pas ! Si bien sûr elle avait compris son invitation. Sinon ils auront tout le temps de discuter plus tard. Il se déshabilla, prenant une serviette avec lui et se dirigea vers les douches communes. Il y avait personne, pas un chat. Il entra dans la douche, l’eau chaud coula doucement sur son corps musclé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Jeu 12 Fév - 22:51

Le jeune homme se fit une petite place sur le divan, mais il ne semblait pas très à l'aise. En fait, c'était sûrement du au fait qu'ils étaient tous les deux mouillées jusqu'aux os et que Meredith sentait la sueur et la terre. Elle tenta de faire un peu de place, question de laisser Owen respirer autre chose que les odeurs qu'elle dégageait.

_ Je te comprends cet entrainement était pénible et ne ressemblait à rien.

_ Pénible? C'est un mot un peu faible, tu crois pas?

Elle tenta de garder pour elle le sourire qui lui montait au visage. Qui aurait pu croire qu'elle avait du plaisir, à cet instant même, à parler de la température (presque) avec Owen Grey, un des tombeurs de Griffondor? Elle n'aurait surement pas mis beaucoup de Gallions là dessus. Quelques minutes auparavent, du moins!

_ Il y a d’autres moyens de se relaxer que de rester prés de cette cheminée … … Une douche. Il y a rien de mieux! C'est d'ailleurs ce que je vais aller faire. Tu devrais en faire autant !

Il était déjà debout, s'éloignant à pas rapides vers les escaliers menant au dortoir des garçons. Il ne fallait pas beaucoup d'esprit pour comprendre que les dernières paroles échangées étaient une invitation. Pourquoi, ce n'est pas pour cette raison que Meredith fut sur ses pieds en moins de temps qu'il n'en faut pour changer un crapeau en chapeau.

_ QUOI? Owen Grey! Reviens ici tout de suite!

L'effusion soudaine attira les regards pendant quelques instants, mais c'était peine perdue. Il était déjà monté et n'avait pas du entendre les cris offusqués d'Hope. Elle grimpa les marches trois par trois pour arriver dans le dortoir juste comme le jeune homme le quittait pour se rendre vers les douches.

_ Comment OSE-TU? Tu me dis que je sens mauvais, et tu t'en vas comme ça! TU M'ÉCOUTES OUI?

Les prochaines paroles qu'elle s'apprêtait à lancer restèrent coincées dans sa gorge. Elle venait de passer la porte de la salle de douches communes, et devant elle se trouvait Owen. Il lui faisait dos et avait les mains derrière la tête. Il semblait apprécié plus que tout la douce chaleur de l'eau. Le spectacle était fabuleux. Elle s'attendait au corps musclé, à la vapeur... Mais elle ne pensait pas qu'elle allait arriver directement sur les douches. En fait, dans les dortoirs des filles, il y avait la salle de bain, puis des douches individuelles. Pas des douches communes. Elle sentit ses joues rougir et se dépècha de tourner le dos à la scène.

*tousse* *tousse*
Revenir en haut Aller en bas
avatar



▌Clan : Plus de libertés, moins de contraintes.
▌Âge : 19 ans - né le 13 novembre
▌Année : 9e année
▌Maison : Gryffondor
▌Sang : Pur
▌Emploi : Chercheur d'embrouilles et de nouilles
▌Poste au Quidditch : Poursuiveur

▌Crédit(s) : avatar • Aelou

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   Lun 20 Avr - 22:38



    L’eau se glissait dans chaque recoin du corps du Gryffondor. La boue qui s’était accumulée dans ses cheveux disparaissant dans un tourbillon. L’eau chaude avait quelque chose de thérapeutique, de relaxant. Chaque muscles se détendaient. Après un effort intense, c’était le moment le plus agréable. La plupart de ses camardes étaient soit au diner du soir, soit de sortie. Il était rare de retrouver un garçon dans le dortoir à cette heure et encore plus rare de retrouver une fille. Elle n’était pas encore entrée dans la pièce qu’il pouvait entendre la voix de sa coéquipière de Quidditch. « Comment oses-tu ? » une question ? Owen se mit à sourire alors qu’il se frictionnait les cheveux. Oser, tenter … inviter ! Ce n’était pas de sa faute si elle sentait mauvais, mais bien celle de cette entrainement qui s’était déroulée sous la pluie. De plus, il ose car il est toujours sûr de lui, qu’il n’a jamais eu peur de dire à une fille qu’elle lui plaisait et qu’il n’était absolument pas pudique. Owen s’était retourné, attrapant son gel douche dont un gel jaune glissa pour tomber dans sa main. Il se frictionna avec le savon, commençant pas son torse. Il regarda Meredith qui avait le dos tourner. Avait-elle honte de voir le corps d’un homme ? D’accord, ce n’était pas très … décent de ce retrouver devant un corps nu. Même lui ce serait retourné s’il était entrée dans une pièce où une charmante demoiselle serait en train de se laver sous une douche chaude. Il aurait juste prié pour qu’un miroir soit placé au bon endroit, dévoilant ainsi la scène d’Eve prenant sa douche. Bien qu’il comprenne parfaitement la réaction de la jeune fille - disons jeune femme - il ne pouvait retenir une sourire de satisfaction. Alors qu’il continua à se laver le torse, il lança d’une voix détaché avec une pointe ironie :

    - Voyons Meredith, loin de moi de penser que tu sentes mauvais ! En tant que coéquipier, je n’ai pensé qu’à ton bien être.

    Il regarda le dos de la demoiselle, trouvant la situation fortement excitante. Un garçon et une fille dans les douches communes. Si dans un avenir proche et hypothétique un professeur passait par là, ils auraient de gros ennuis. Non, rectification, Meredith aurait de grand ennuie. Après tout c’est elle qui était montée dans le dortoir des garçons. En tant que gentleman, jamais il ne laisserait cette délicieuse et séxy poursuiveuse ce faire pincée et prendre une retenue alors que d’une certaine manière c’était aussi de sa faute. Alors que le savon s’échappa de sa peau pour glisser dans les remparts de son corps, Owen s’avança vers Meredith. Il s’approcha assez d’elle pour humait l’odeur de ses cheveux mouillées. Ils sentaient à la fois un parfum subtil de fleurs – dû certainement à un parfum quelconque de shampoing – et la pluie. Il aimait bien ce mélange, cette subtilité qui lui piquait le nez. Un état brut qui n’avait rien avoir avec ses filles qui sentait le parfum de grande surface à vous donnez le tournis à chacun de leurs passages. Il avança sa bouche près de l’oreille de la demoiselle, lui sifflant d’une voix suave :

    - il serait mal venue de ma part de t’insulter, alors que le seul but de ma phrase était de t’inviter à partager ma douche .

    L’avait-il dit ? Eh oui ! Comme dit précédemment, il était trop fatigué pour faire des subtilités. Il posa ses mains sur les épaules de la jeune femmes, glissant sur ses bras et s’insinuant avec douceur sous le pull de la demoiselle. Il caressa de ses mains chaudes le ventre de celle-ci. Il murmura dans l’autre oreille :

    - tu as le choix de partir d’ici et de prendre ta douche dans le dortoir des filles, je comprendrais que tu ne désire pas rester avec moi. C’est plutôt gênant pour une fille si sage que toi …

    Ces derniers mots étaient une provocation. Les filles n’aimaient pas être traitées de fille sage et encore moins de fille facile. Owen espérait une réaction positive de Meredith.


    _ Désolé pour cette réponse ridicule !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Trop tard pour aller se coucher [& Owen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trop tard pour aller se coucher [& Owen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? :: Sujets inachevés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard