AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Is It a Date? (Pv Eva Mahon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Lun 23 Fév - 1:07

Tournant en rond depuis maintenant au moins quinze minutes, Joshua était impatient. Qu’avait-il fait ? Pourquoi lui avait-il écrit ce message ? Qu’es ce qu’il lui était passé par la tête à ce moment ? Il s’en savait rien, il avait simplement agit en la voyant dans un couloir en compagnie de certaines de ses amies. Il c’était levé ce jour la, comme à l’habitude, une heure avant le début des cours, c’était rapidement arrangé et était allé prendre un morceau dans la grande salle. En compagnie de son frère, Erwann ils avaient brièvement discutés avant de devoir aller à son premier cours de la journée. Peut motiver et enthousiaste d’aller au cours de divination, Joshua se traina un peu les pieds et arriva dans les derniers, ce qui lui valut l’avertissement de son professeur. Sentant qu’il avait encore son oreiller imprégner sur le visage, il combattit l’irrésistible envie de piquer un somme sur la table devant lui. Le cours passa relativement rapidement entre deux tapes sur le bord de la gueule pour essayer de se réveiller. Lorsque tout le monde se mirent à bouger, Joshua suivi la masse et se leva pour quitter la classe. Accrochant un de ses amis, il lui demanda s’il pouvait lui emprunter ses notes. Dans un petit rire amusé, il prêta ses notes à Josh’ qui lui promit de lui ramener dès le lendemain. Se promenant un peu avant de continuer sa lites des obligations et devoirs de sa journée, Joshua vit au bout du couloir la petite Mahon. Le gryffondor ralentit un peu le pas et la regarda quelques instants. Cette serdaigle était celle à qui il était enchainé. Joshua savait difficilement comment réagir avec elle, il était mélanger entre la colère, la haine et la compassion. Pourquoi autant de sentiments mélangés en même temps ? La colère et la haine n’était pas destinés à Eva, mais bien à Peter et Helen, ses parents. La compassion, quand à elle, était destinée à Eva. Tous deux n’avaient pas envi de ce mariage arrangé, mais l’emprise parentale sur eux était encore trop forte pour qu’ils ne puissent faire quoi que se soit.


Soudainement, Joshua eu une idée. Une bonne idée ? Ça c’est à discuter…Il arracha une page d’un cahier quelconque et écrivit dessus : « Rendez-vous à la volière, dix-neuf heure. » Jetant un coup d’œil à Eva, il remit ses affaires en ordre et lorsqu’ils passèrent l’un à côté de l’autre, Joshua accrocha volontairement sa main avec la sienne et lui donna par la même occasion le petit papier. Il ne se retourna pas lorsqu’elle eut le message. L’adolescent continua à marcher avec un petit sourire en coin. Mais ce sourire disparu dans les minutes à venir. Qu’avait-il fait ? À quoi avait t-il seulement pensé en faisant ce geste…Il l’ignorait totalement. Mais malgré tout ce que cette serdaigle de quatrième année représentait, il lui trouvait un petit quelque chose, mais ne réussissait pas à mettre le doigt dessus. Peut-être réussira-t-il le soir venu…Durant toute la journée, Joshua tenta de ne pas trop se préoccuper de la soirée qui approchait à grand pas. Lorsqu’il croisa son frère, il lui glissa un mot de ce qu’il avait fait. Cette action sembla surprendre Erwann. Habituellement, Josh’ ne cherche pas nécessairement la compagnie de la jeune fille…mais cette fois faisait exception. Une exception qui mériterait presque d’être écrite pour que l’on s’en souvienne. Le cours de métamorphose lui changea les idées, ce qui sembla lui faire du bien. Pour le reste de la journée, elle sembla se dérouler sans rien de spécial. Joshua alla se changer pour mettre des vêtements plus confortables lorsque les cours furent terminés. Puis sans y mettre vraiment de cœur et de motivation, Josh’ se plongea quelques temps dans un devoir à remettre dans quelques jours. Ce fut après une grosse demi-heure que Joshua s’arrêta, complètement écœuré du devoir. Disons qu’il n’avait pas trop la tête à se concentrer ce soir. Regardant l’heure, il sentit un petit gargouillis et décida d’aller prendre un morceau avant d’aller à la volière. Le Gryffondor avala quelques morceaux ici et là. La nervosité lui avait fait perdre son appétit. Depuis quand Joshua Ayden Winnfield était nerveux pour un rendez-vous ?? Il s’étonna lui-même de son comportement. Un peu déboussolé, il quitta la grande salle et jeta un coup d’œil à l’heure. Bon il allait être en avance…Fait aussi étonnant de sa part, mais bon…se soir il ne semblait pas être dans son assiette.


Le chemin entre la grande salle et la volière sembla lui passé si vite contrairement au temps qui semblant s’attarder. Simplement vêtu d’une veste relativement chaude, d’un chandail à manches courtes, d’une paire de jeans et de converses, il gravit les marches jusqu'à la porte de bois qui permettait d’entrer. Il fit attention de ne pas glisser sur une de ses marches de pierre et se rendit jusqu’en haut. Le mois de février avait beau être réputer pour ses froids, Joshua avait chaud en se moment. Pourquoi ? Peut-être l’énervement…Il avait peine à se reconnaître en se moment. Déneigeant un peu la poigner avec ses mains, il poussa la porte de bois et entra dans la volière. Il avait choisit une drôle de place pour une rencontre c’est vrai… L’endroit n’était pas chauffer, il restait quelques chouettes, les fenêtres laissaient passer un peu d’aire froid et le tout était recouvert d’une certaine humidité. Il y avait une place proche de la porte, un petit banc de bois sur lequel Joshua alla s’assoir. Il en avait marre de tourner en rond. Les mains en dessous des bras, il tentait de les réchauffer du froid. Assis seul, il tentait de mettre son esprit en ordre. Il ne savait pas trop quoi lui dire en premier lieu… En fait il ne savait même pas si elle allait venir, mais il espérait ne pas s’être déplacé dans le froid pour rien…Puis fourrant ses mains dans ses poches, une chanson qu'il avait entendu récamment lui vint en tête. Il ne savait plus trop de qui c'était malheureusement...Pourtant il commença à a chanter tout bas, en essayant de trouver le titre.

"...Lying in my bed, I hear the clock tick, and think of you. Caught up in circles, confusion is nothing new. You say, go slow, I fall behind. The second hand unwinds..."


(rikiki intervention: Les objets électroniques moldus ne fonctionnent pas dans le chateau ;) désolée. *sors* // Meredith)

(oups sorry XD Voilà modifié)


Dernière édition par Joshua A. Winnfield le Jeu 26 Fév - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Mar 24 Fév - 1:58

« Rendez-vous à la volière, dix-neuf heures. »
« Rendez-vous à la volière, dix-neuf heures. »
« Rendez-vous à la volière, dix-neuf heures.... »

Encore et toujours, depuis le matin même, la petite Eva répétait ces mots dans sa tête.
Et si elle ne voulait pas y aller, si.. Elle avait trop peur!? Et d’ailleurs, qui était-ce? Est-ce que c’était pour lui faire du mal? Pour la tuer? Profiter d’elle, de ses faiblesses? Oh mon dieu, elle ne devait surtout pas y aller. Mais en même temps, quelque chose, une petite voix en elle lui criait de s’y rendre. Sa curiosité, peut-être, même si cela devait peut-être être la première fois qu’elle faisait surface. Ou encore simplement son stress qui la faisait délirer. Ou encore pire, peut-être était-ce cette histoire de malédiction? Oui, les élèves disait que ce n’était que des histoires bonnes qu’à effrayer les jeunes, mais elle y croyait, elle, à cette histoire, et dur comme fer.
Oh, et puis à quoi bon avoir peur? L’école était l’endroit le plus sécuritaire dans tout le monde des sorciers. Mais pourquoi la volière? Là où il faisait froid, là où les murs avaient étés insonorisés pour bloquer le son des oiseaux, là où... un crime pouvait être parfait.

Dire que rien de cela n’était arrivé si elle n’avait pas été forcée de suivre ces filles. Si, en sortant de son cours, elle avait fait comme à l’habitude, simplement se rendre le plus vite possible à sa salle commune pour commencer ses devoirs et ensuite se rendre à son cours suivant. Quelle idiotie. Mais tout était tout de même étonnant... une journée assez mouvementée, dirait-on.

La Serdaigle s’était réveillée aux environs de 6h00, comme à l’habitude, et avait étudié jusqu’à ce que ça soit l’heure de descendre manger un petit quelque chose. Puis, elle était remontée dans sa salle une prendre ses manuels et une plume pour, par la suite, se rendre à son premier cours de la journée. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’elle arrive en classe et que le professeur leur demande de sortir leur baguette... elle avait oublié sa baguette!
Bien sûr, on ne pouvait jamais rien refuser à la gentille Eva Mahon, et donc on la laissa aller la chercher, ce qu’elle fit. Elle eut probablement la peur de sa vie, ce matin-là, lorsqu’en marchant dans un couloir vide, elle entendit une voix. Elle se retourna; personne. Marchant un peu plus vite, la voix lui chuchota directement quelque chose dans l’oreille. Quelque chose comme « attention ». Elle se mit à courir, et la voix la laissa tranquille. C’était décidément étrange, très étrange, mais la jeune fille décida d’oublier cet épisode, se convainquant qu’elle devait certainement avoir halluciné.

En sortant de son cours, les filles de sa maison lui demandèrent de les accompagner à une place qu’elle n’entendit même pas, et leur dit oui, n’ayant que cela à faire. Elles se dirigèrent donc vers cet endroit mystère, en groupe, bien sûr. Alors qu’elles croisaient les élèves de sixième année qui sortaient de leurs cours, elle vit Joshua. Oh, ce qu’elle eut envie de rebrousser chemin et de se sauver vers son dortoir! Mais il fallait ignorer ses peurs, ce que jamais elle avait fait. Elle changeait, décidément. La malédiction? Non, mais voyons! Eva détourna simplement la tête et attendit qu’il passe, c’est alors que quelqu’un lui accroche la main et, du même coup, lui donna ce petit mot.

« Rendez-vous à la volière, dix-neuf heures. »

C’est alors que le calvaire commença. Elle raconta à son amie la plus proche ce qu’on venait de lui transmettre et sa réaction lui déplut totalement.

« OH MON DIEU! EVA, TU AS UN RENCART CE SOIR À DIX-NEUF HEURES !!?? AVEC QUI? » cria-t-elle sans se soucier du regard assassin que la petite Mahon lui lançait.

« De toute façon, je n’irai pas. » répondit-elle.

Mais son subconscient n’était pas d’accord avec cette décision, et il se fit comprendre, malheureusement. Toute la journée, ce fut un vrai débat intérieur; y aller ou pas? D’un côté, la curiosité était un grand argument, de l’autre, c’était les risques... lequel allait emporter? Étrangement, ce fut la curiosité, une chose que jamais Eva n’aurait alors cru possible.

Ce soir-là, donc, la jeune femme était assise sur son lit, se demandant quoi porter. Un jeans? Une jupe? Non, certainement pas une jupe, ce n’était pas un souper aux chandelles, elle allait se faire tuer! Elle opta donc pour les jeans, à la fois confortable et pas trop voyant. Puis, pour aller avec le confort plutôt que le style, elle revêtit un gros coton ouaté – bleu, bien entendu – qui lui donnait l’air... plus vieille, mais surtout plus confiante, ce qu’elle n’était pas pour un sous. Son cœur battait à quarante miles à l’heure depuis une heure environ, lui donnant un gigantesque mal de tête et augmentant sa température à un tel niveau qu’elle suait comme si elle venait de courir un marathon..Wow, quelle belle vision ce mystérieux personnage allait avoir d’elle!
Oh, mais qu’est-ce que cela pouvait bien faire, qu’il la trouve belle ou pas, hein? Il fallait oublier le style et penser aux choses sérieuses; sa survie. Eva prit sa baguette et la mit dans la poche kangourou de son pull, pour qu’elle soit toujours à portée de main, on ne sait dont jamais ce qu’il pourrait se produire dans cette volière fraiche et lugubre!

« J’y vais, si je ne suis pas revenue avant demain matin, inquiètes toi!» demanda-t-elle à sa copine avant de quitter à toute vitesse les dortoirs, puis la salle commune des bleus. Alors qu’elle s’approchait de plus en plus de la volière, un pincement au cœur faillit lui faire faire demi-tour, et à mesure qu’elle avançait, ce dernier s’intensifiait. Ouch, le monde faisait vraiment en sorte qu’elle n’y aille pas! Peu importe, elle s’y rendrait, morte ou vivante.

Puis elle arriva enfin, après environ cinq interminables minutes de marche, et eut probablement la surprise de sa vie; Joshua Winnfield était là, assis, à chantonner de la musique bien tranquillement!

"...Lying in my bed, I hear the clock tick, and think of you. Caught up in circles, confusion is nothing new. You say, go slow, I fall behind. The second hand unwinds..."

Mais que faisait-il là? Pourquoi provoquer le destin?! Lui qui essayait toujours de l’éviter! Bon, elle devait en être certaine, et malgré sa peur extrême de lui adresser la parole, elle trouva la force de prononcer quelque mots compréhensibles, malgré le fait qu’elle les avait carrément bredouillés..

« Joshua? Joshua Winnfield? Oh, heu... je.. je suis désolée, je n’aurais pas dû venir. À quoi ai-je pensé, sérieusement. Excuse-moi, tu voulais certainement que je donne ce papier à mon amie, que je suis idiote. J’aurais dû le savoir, pourtant.. M’enfin, bon, j’y retourne, à.. à la prochaine! »

Avant de se retourner, elle chuchota : « J’adore cette chanson.. »

Alors qu’elle s’en allait, elle se prit nerveusement le pied sans... quelque chose et trébucha, coudes premiers, sur le sol froid et humide. Elle n’était vraiment pas chanceuse, décidément ce n’était pas sa journée.

« OUCH! AYE, AYE, AYE, AYEEE!!! Je... je peux m’asseoir? Je crois que... que...que...que ça saigne.. » demanda Eva, devenue verte, en s’approchant du banc où son fiancé était assis.

Son coeur battait de plus en plus, elle avait encore plus chaud, et était de plus en plus étourdie; elle détestait la vue du sang!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Mer 20 Mai - 1:44

L’aire humide de la volière lui donna un frisson qui parcouru tout sa colonne vertébrale. Josh’ n’avait jamais vraiment aimé cet endroit…Mais sans savoir pourquoi c’était l’endroit où il avait donné rendez-vous à Eva…Il n’avait pas beaucoup réfléchie lorsqu’il l’avait vue dans le couloir. Aujourd’hui il ne se reconnaissait pas…Mais pas du tout…Il n’était pas Joshua Ayden Winnfield, le gryffondor qui tentait de tenir Eva Mahon loin de lui. En fait il n’était pas trop sûr de qui il était. Un peu plus tôt dans la journée, il avait entendu des garçons et fille de sa maison raconté une drôle de chose à propos d’une malédiction. Sur le coup, Joshua c’était dit que ce n’était qu’une fausse rumeur qu’un petit comique c’était amusé à profaner pour son bon plaisir. Pourtant plus la journée avançait, plus il entendait des détails et commençait à y croire, malgré le fait qu’il refusait de tomber dans cette confusion. Puis il avait laissé le sujet en suspend…Décidant qu’il en parlerait avec son frère et sa sœur. Finalement cela lui sortit de la tête et il n’y repensa pas. Ce fut la principale intéressée de tous ses tourments qui le sortit de sa bulle. La serdy venait d’entrer dans la volière. Lorsque Joshua posa les yeux sur elle, il se sentit étrange. Elle semblait plus vieille soudainement. Il ne savait pas à quoi cela était dû, mais son cœur s’emballa un bref instant. Fronçant légèrement les sourcils, il porta une main à son cœur puis fit signe de la main à Eva qui semblait confuse. Il l’écouta parlé puis esquissa un sourire amusé avant qu’elle ne tourne les talons pour prendre la fuite. Joshua était resté bouche bée. Elle était venu, c’était excuser en prétextant que le mot ne lui était pas destiné et elle allait simplement «s’enfuir?». Joshua vint pour se lever lorsqu’Eva tomba. Dans quoi s’était-elle enfargée? Josh’ ne vit pas la raison, mais lorsqu’elle se releva le teint verdâtre, Josh’ se précipita vers elle pour l’aider à prendre place à côté de lui.

«Laisse-moi regarder ça!» Lui dit-il en lui prenant délicatement un de ses coudes.

Son coton ouaté était déchiré et on voyait bien la blessure, superficielle, mais quand même douloureuse. Joshua s’étonna de nouveau en s’entant qu’il s’inquiétait pour elle. Mais vue la situation, il laissa de coté ses doutes et sa stupéfaction. Puis sans crier gare, il prononça son nom. «Eva» Il l’avait dit de façon si douce, si chaleureuse, cela ne lui ressemblait pas. Joshua ne sembla pas remarqué qu’il avait parlé, si bas cela fut-il. C’était un moment bien étrange. Elle et lui n’avaient jamais été proche, que ce soit par les sentiments ou bien encore physiquement. Joshua s’assurait toujours de garder une certaine distance entre les deux, et Eva ne s’en plaignait pas. Pourtant en ce moment, Joshua la touchait même! Quel fait inusité! C’était une première dans le domaine.

«Ce n’est pas si pire, plus de peur que de mal je pense bien.» Ajouta-t-il près un silence soutenu.

Joshua leva ses yeux sur elle et une soudaine vague de compassion pu se lire sur les traits de son visage. Il lui adressa un sourire qui se voulait réconfortant vue la mine d’Eva. Mettant sa seconde main sur le côté de la tête de la serdy, il l’observa quelques instants. En se moment, aucunes fibres du corps du jeune homme n’étaient dans son état dit «normal». Une force, plus puissante que lui le contrôlait, de corps et d’esprit. Josh’ semblait paisible et sûr de lui, mais au plus profond de lui, c’était le chaos. Toutes ses émotions contradictoires qui se heurtaient sans arrêt, il y avait de quoi devenir fou. Puis le gryffondor déposa un léger baisé sur le front d’Eva avant de reprendre soudainement un peu plus ses distances. Ôtant ses mains d’Eva, il paru confus durant quelques instants. Si l’on avait pu imagé ce qu’il se passait en lui, il y aurait eu un Josh de noir vêtu et l’autre de blanc. Les deux opposées débattant sur ce qu’il devait faire. C’était comme si sa personnalité c’était séparer en deux partie, complètement différent un de l’autre. Aucune nuance de gris possible, c’est noir ou blanc. Pour le moment, la deuxième partie avait le dessus, mais Josh’ tentait de reprendre possession de son corps. Il devait offrir tout un spectacle à Eva qui ne semblait pas aller beaucoup mieux. Joshua se demanda même si elle n’allait pas tomber dans les pommes. Il devait avouer que lui non plus n’appréciait pas beaucoup la vue du sang, mais il la tolérait.

«Eum, est-ce que ça va Eva?! Pas que le vert ne te va pas bien, mais généralement ce n’est pas bon signe tu sais…» Dit-il un peu soucieux.

A présent, il évitait de la toucher. Déjà qu’il l’avait embrassé sur le front! Si cela continuait, elle allait avoir une attaque et lui aussi d’ailleurs. Ses grands yeux bleus regardèrent la jeune femme avec un certain intérêt, mélanger à de l’inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Sam 6 Juin - 16:30



Son front.. son front était maudit! Un homme y avait posé ses lèvres, et la dernière personne à l’avoir fait avant que Joshua ose porter ce baiser sur son visage était… son père. Elle était jeune à l’époque, très, très jeune. Tellement jeune qu’elle ne se souvenait même pas du visage de son géniteur, était-il grand, était-il barbu, souffrait-il de calvitie? Elle ne le saurait probablement jamais, malheureusement. Mais tout ceci était complètement hors sujet, car pendant que la jeune Serdaigle pensait à cet homme, autre chose se passait dans le monde réel; quelque chose de bien plus étrange et important. Devant elle, même un peu trop près, se tenait Joshua Winnfield, son futur mari. Et quelque chose se passait, un moment complètement inhabituel pour les deux élèves; un moment de complicité différent de leurs rencontres courantes. Il semblait beaucoup plus amical et attentionné, et cela faisait un de ces effets à Eva! Elle qui était habituellement si peureuse et maladroite faisait carrément une crise ! Il était le premier garçon à l’approcher de si près, et il était si beau en plus! Mais tout ceci ne dura pas longtemps, malheureusement, ou encore heureusement, à savoir… Il s’éloigna, ce qui donna à Eva le temps d’enlever la poussière de sur ses vêtements et de se relever un peu.

La Serdaigle réussit à se mettre debout, encore un peu désorientée par son mal de cœur, mais elle survivrait. On aurait dit qu’une force à l’intérieur d’elle lui criait de ne pas être faible devant ce garçon, comme si elle voulait lui prouver qu’elle n’était pas ce que les gens semblaient penser qu’elle était.

« Je.. je survivrai… Peut-être. Merci, mais je crois que je vais y aller maintenant. Encore une fois désolée d’être venue, je ne sais pas ce qui m’a prit, parfois j’agis comme une pure idiote. »

Oh, et puis tant qu’à y être, et tant qu’à avoir tout ce courage tout d’un coup, pourquoi ne pas en profiter un peu? Eva, qui était entrain de se diriger vers la porte de sortie, s’arrêta vivement et, après quelques secondes de questionnement, elle décida d’affronter Joshua. Mais que dire? Que faire? Elle n’en avait aucune idée, une force intérieure la forçait pratiquement à lui parler, mais au fond, elle aurait tout fait pour se sauver et éviter de s’approcher de cet être qui représentait son futur, son immonde et abominable futur déjà tracé et décidé par sa famille qu’elle détestait encore plus qu’avant. Simplement un regard vers Winnfield et elle avait envie de mourir. Elle haïssait être une Mahon, ou une Katzen, dépendant lequel des deux noms avait attiré les parents de Joshua.. Mais enfin, elle devait le faire une fois pour toutes, non? Pourquoi ne pas s’en débarrasser?

« BON. Joshua, je te demanderais de ne pas m’interrompre dans la prochaine minute qui passera. Je ne sais pas du tout ce qui me prend, mais tant qu’à être complètement déréglée comme ce soir, je vais en profiter. Je te hais, simplement le fait de te voir me donne envie de me sauver et de ne plus jamais revoir la Terre. Non, au fait, ça me donne envie de mourir. Je hais ma famille qui m’oblige à marier un Winnfield, et ils n’ont pas choisi le meilleur, il faut croire. Je n’aime vraiment pas tes petits jeux, ton égocentrisme et je dois ajouter que je suis probablement ton parfait opposé, et j’en suis fière. Je ne compte pas t’épouser, peu importe ce que ta famille dira ou fera, il n’est pas question que je risque de me faire battre par un bagarreur de première. Donc tes petits baisers attentionnés, tu peux les garder pour toi. »

Elle avait terminé son discours en pleurant, même si elle aurait préféré le cacher, elle ne pouvait garder toute cette peine pour elle-même. Sa vraie nature avait prit le dessus, et l’autre Eva venait de s’envoler, elle n’avait eu le temps que de faire dire toutes ces choses méchantes à l’Eva faible, qui regrettant vraiment d’avoir été submergée par son côté courageux. Elle devait par contre rester forte, ne pas.. et merde, c’était trop tard, elle s’était complètement effondré. Elle était maintenant en petite boule, assise sur le sol, les genoux accotés sur son front, le visage mouillé de larmes.

« Je… désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Lun 8 Juin - 2:32

Un tourbillon d’émotions contradictoire tempêtait en lui. Pourtant il ne laissait rien paraitre. Il ne savait plus comment agir. Il était complètement déboussolé. Il regarda Eva se lever et se préparer à partir. C’était peut-être mieux ainsi. Joshua c’était totalement perdu dans ses pensées, il la regardait, mais il n’était là que physiquement. Il s’attendait à entendre la lourde porte de bois humide se refermer dans un bruit sourd. Mais les grincements des pentures ne résonnèrent pas dans la volière. Josh’ revint un peu à lui lorsqu’Eva bougea un peu. Il arborait un visage neutre, personne, à pas ses jumeaux, n’aurait pu deviner ce qu’il ressentait ou pensait en se moment. Un vrai visage de plâtre. Miss Mahon se mit soudainement à parler. Cela lui prit quelques secondes à comprendre ce qu’elle disait, mais l’expression de Joshua se durcit au fur et à mesure qu’elle parlait. C’était sûrement la première fois qu’il se faisait dire ses quatre vérités. Joshua ne pourrait pas dire ce qu’il a ressentit à se moment. Jamais personne ne lui avait tenu pareille discourt, à part peut-être son père…Eva continuait à débiter son discourt qui s’enregistrait dans une partie du cerveau de Josh’. Comme s’il était une simple enveloppe vide, une colère monta en lui sans qu’il ne soit capable de contrôler quoi que se soit. Serrant poings et mâchoires, son regard se posa sur le plancher de grosse pierre devant lui. Il y avait des choses qu’il ne comprenait pas. Quelques instants avant, il était si serin, voir même presque heureux. Alors que maintenant il serait prêt à hurler de rage. Joshua était’ il sujet a un étrange symptôme de bipolarité? En se moment il l’ignore totalement, en fait il n’y pensait même pas. Il est trop préoccupé par les paroles d’Eva qui lui vrille les oreilles. Puis lorsqu’elle sembla avoir fini de lui lancer à la figure toutes les pires insultes qu’elle pouvait lui dire, Joshua la regarda de nouveau et se leva. Le silence dura un bon moment avant d’être brisé par les excuses d’Eva. Même si la jeune Mahon semblait avoir perdu toute son assurance, Joshua était toujours aussi en colère.

«Mademoiselle Mahon…Mais que dire sur vous!? Que vous êtes parfaite? Que vous avez un joli minois? Ou bien encore que vous avez d’excellentes notes? C’est vrai que comparer à toi, je suis vraiment une ordure en! Un simple Winnfield qui a choisit de se marier avec une Mahon? C’est vrai qu’à l’âge où tout ça a été décidé je devais encore porter des couches! Tu penses que je ne me suis pas battu contre mes parents pour changer ça? Tu penses que peut-être moi j’aurais eu envie de toi comme femme? Si je n’y étais pas forcé, oui tu m’aurais sûrement attiré…En fin de compte c’est bien que tu me haie Eva, j’en suis heureux même! » Lui dit-il en parlant assez fort, mais sans hurler, il tentait quand même de contrôler le volume de sa voix.

Puis contre toute attente, Joshua se mis à rire. Mais ce n’était pas un rire d’hilarité, mais plus ironique.

« Écoute Eva, je sais que je ne suis pas le gars idéal, je ne suis ni extraordinairement bon à l’école, je ne suis pas un romantique et j’ai une fâcheuse tendance à me mettre en colère quand on me pique au vif. Mais je suis comme ça!! Je n’ai pas été élevé dans l’amour et la dentelle moi…Bon bref je ne m’étendrais pas dans ma vie, puisque tu me déteste et que juste le fait de me voir te donne envie de prendre les jambes à ton cou. Mais vas y va t’en tu attends quoi?» Joshua avait ajouté ces paroles sur un ton beaucoup plus doux, malgré l’impacte que ces mots pourraient avoir.

Si elle voulait un peu de vrai de la part de Josh, elle était maintenant servie. Elle était bien la première personne à réussir à lui faire dire ça. Ordinairement, il aurait envoyé promené celui ou celle qui s’en aurait pris à lui en quelques mots et serait partie les mains dans les poches et la tête haute. Mais en ce moment, Eva avait un Joshua à moitié brisé. Depuis tant d’année il se battait contre son père et sa mère pour les faire changer d’avis, mais avec le temps ils ne sont qu’endurcis aux paroles de leur fils. Joshua en avait plus que son quota d’être celui qui devrait continuer la «ligné». Il avait l’impression d’être un oiseau en cage, celui qu’on observe toute la journée et qui n’a pas le droit à une seule fausse note. «Rend nous fier. Soit un vrai Winnfield. Ne nous déshonore pas.». C’est paroles, ils les entendaient constamment, lorsqu’il dort, lorsqu’il est seul… Ses yeux azurés se tournèrent vers le banc pour retourner s’y assoir. Il ne savait pas quoi faire. Pour le moment il était un peu trop troublé. Il venait de mettre une partie de sa vie à nue et ça il n’en était pas habituer…Pas avec d’autre personne que Vesper et Erwann. En parlant d’eux, il sentait un urgent besoin de les sentir près de lui.

Puis se prenant la tête entre les mains, il grinça un peu des dents puis laissa juste tomber la tête mollement. Il attendit que Eva parte quand il fut assaillit de voix. Il pensa que c’était des pensés, mais elle devenait de plus en plus fortes. Joshua mit sa tête entre ses jambes et passa ses doigts croisés sur sa nuque. Pris de spasmes musculaires, il tomba à genoux, les mains toujours derrière la nuque et les avant bras sur ses oreilles. Il ne savait pas ce qu’il lui prenait, mais un horrible son trop aigue lui vrillant les oreilles avec une intensité qui dépassait son seuil de tolérance.

«AAA! J..e.. AAAA C’EST QUOI ÇA! TU ENTENDS EVA?!» Cria-t-il sans vraiment le vouloir.

Il avait la tête à deux pouces du sol et ses yeux étaient fermés. Il ne savait pas trop ce que c’était, mais c’était complètement intolérable. Ses oreilles se rebellaient et avait décidé de lui jouer un mauvais tour? Joshua ne pense plus en se moment, il essaye simplement d’endurer la douleur sans virer fou…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   Mar 9 Juin - 21:02


Joshua s’était réellement fâché, mais la jeune Serdaigle l’avait cherché en lui disant des mots aussi méchants! Jamais de sa vie elle ne s’était comportée de la sorte, même pas avec sa mère ou avec des gens qu’elle détestait, c’était la première fois et on aurait dit que les mots étaient sortis tous seuls, comme si ce n’était pas elle qui les avait dits. C’était vraiment étrange, tellement que cela effrayait Eva, malgré le fait qu’elle avait peur de tout. Ce n’était pas une peur comme les autres, c’était plutôt un semblant de curiosité, quelque chose dont elle voulait des explications et dont les livres ne parlent pas. Elle n’était plus en contrôle, psychologiquement, et cela lui faisait vivre quelque chose de terrifiant. Mais peu importe… elle avait dit toutes ces choses à Joshua, elle n’allait donc pas s’en aller comme si de rien était, tout de même! Il fallait lui faire comprendre, peu importe le prix. Il devait changer, elle savait qu’au fond de lui, il y avait un bon garçon. La serdaigle se leva et partit sur un autre discourt enflammé.

« Parfaite? Mais est-ce que quelqu’un a dit que j’étais parfaite?! Oh, mais c’est que tu ne dois pas savoir qui est réellement Eva Micaela Katzen Mahon, celle qu’on surnomme l’Étrange Bleue, le rat de bibliothèque, la Chose, celle qui est solitaire, qui n’a pas d’amis, pas comme certains qui ont été servi sur ce plan, celle qui n’a tellement rien à faire de sa vie que la seule motivation qu’elle a trouvée se trouve dans les bouquins de la bibliothèque? OH, et sans oublier Mahon la Peureuse, qui a tellement peur de se faire rejeter qu’elle en vient à haïr le seul homme à qui elle adressera la parole dans sa vie, à part son père qui l’a lâchement abandonnée alors qu’elle était encore un bébé : Son futur mari. Je m’y étais fait, Joshua, je me disais que tu étais probablement meilleur au fond que ce qu’on peut raconter sur toi, mais je me suis trompé, il faut croire. Si jamais le bon Joshua revient, celui qui sauve les jeunes filles en détresse, fais-moi signe.»

Puis elle lui tourna dos au Gryffondor, se fichant complètement de ce qu’il pourrait bien lui répondre, si au moins il avait eu la présence d’esprit pour l’écouter parler. Cela n’aurait pas été la première fois, car rare sont les gens qui écoutent ce qu’elle a à dire. Mais enfin, il fallait bien qu’elle arrête la conversation là, sinon le jeune homme voudrait faire quoi encore? La battre? Et pourquoi pas? Eva n’aurait pas été étonnée, après tout.

Alors qu’elle s’en allait, elle entendit un cri. Un cri masculin, un cri de peur? Peut-être, mais bref, c’était un cri, peu importe la raison, Joshua criait! Pourquoi? S’était-il cassé quelque chose? On n’aurait pas dit ça, c’était dans sa tête, on le voyait clairement.

« AAA! J..e.. AAAA C’EST QUOI ÇA! TU ENTENDS EVA?! »

Quoi? Qu’était-elle supposée entendre? Des sifflements? Des méchants loups hurlé? QUOI ?! QUE SE PASSAIT-IL ?! Il fallait bien qu’elle l’aide, mais comment soigner un bobo mental?

« JOSHUA! Qu’est-ce qui t’arrive, arrête de crier je t’en supplie! Ce son, il est dans ta tête, pense à autre chose, concentre toi sur un moment précis, il s’en ira. Arrête, tu me fais peur, comme ça, par pitié arrête! Joshua, regarde moi! Ça va passer, force ton esprit, fait une barrière psychologique et tout ira bien. Je suis là pour toi, je… je resterai avec toi jusque ça parte, promis. »

Elle sortit une petite fiole étrange de son mini sac à main, elle était si minuscule que seules quelques gouttes de liquide pouvaient s’y tenir et elle l’ouvrit. Elle lança l’eau dans le visage du Gryffondor et au lieu d’en sortir quelques gouttes, ce fut l’équivalent d’un Litre qui lui arriva en plein visage. Eva était fière d’elle, le sortilège avait fonctionné, et au cas où ces sons étranges revenaient, elle avait une autre fiole qu’elle avait ensorcelé de la même manière, juste au cas où…

« Ça va mieux? Joshua? Tu m’entends? Tu veux que je t’amène à l’infirmerie? Je… je suis là, avec toi. Calme toi maintenant, je crois que c’est terminé, j’espère, enfin…»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Is It a Date? (Pv Eva Mahon)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Is It a Date? (Pv Eva Mahon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? :: Sujets inachevés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit