AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SUNNY. inside all of us is a WILD thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 8:28

CARTE D'IDENTITE



ASH STYMEST, par rokku.
nom. Faulkner.
prénoms. Sunday, mais tout le monde l'appelle Sunny. Non mais quelle idée de donner un nom de jour à un gamin. Adriel, nom indien qui signifie "castor", sa mère a trouvé ça bien, mais il ne sait pas trop quoi en penser.
age & année. 18 ans, donc huitième année.
date & lieu de naissance. Sunny est né le 2 Aout 2013, à la Nouvelle Orléans, dans l'état de Louisiane aux Etats-Unis.
sang. D'origine complètement moldu, sauf si on considère les Amérindiens comme étant de sang magique, dans ce cas il serait Mêlé.
maison. Mince, je sais pas décider. Je pensais Poufsouffle ou Gryffondor, ou même Serdaigle. (j'aide beaucoup je sais xD)




DETAILS


orientation sexuelle. Il ne s'est jamais vraiment posé la question, mais il lui semble bien être hétéro. Quoique que cela ne le dérangerait pas de changer ses certitudes. Tout dépend de la personne après tout.
baguette magique La Baguette de Sunny mesure vingt-quatre centimètres, est en bois de saule pleureur et contient une artère de loup-garou.
balai. Tellement il est tordu, on pourrait croire que Sunny l'a fait lui-même. En même temps on ne sait pas trop d'où il vient, vu qu'il l'a trouvé dans une brocante sorcière de Londres. Néanmoins, il vole, et c'est le principal.
animaux. Le père de Sunny lui avait confié un raton-laveur, dont il s'occupe sans pouvoir parler vraiment d'animal de compagnie. Il l'amène discrètement dans sa valise et le laisse vivre dans le parc.
forme du patronus. Un castor. C'est son animal totem parait-il. Il en porte le nom, mais n'est pas sûr d'être comem lui, synonyme d'adresse.
forme de l'épouvantard. C'est une gigantesque étendue d'eau qui s'ouvre sous ses pieds.
futur envisagé: C'est quoi préparer son futur? Il viendra comme il viendra, on ne peut pas tout contrôler. Sunny ne peut envisager absolument aucun métier, le monde magique anglais ne l'inspirant finalement pas plus que ça.



HORS JEU


multicomptes? non :D
star sur l'avatar. Ash Stymest *_*
personnage prédéfini? non :(

prénom ou surnom. Camille / le Squirrel
age. j'ai l'honneur d'avoir la majorité magique \o/
code règlement. Ok
commentaires. Je suis archi-fan des expressions sorcières que vous avez trouvé *_* Puis le forum a l'air foutrement bien!
aux d'activité |/7| pas autant que je le voudrais T____T disons 3/7, là je viens de déménager donc j'aurais le net difficilement avant fin Aout, et l'année prochaine, j'ai eu la bonne idée d'aller en prépa ^^'
où avez vous connu le forum? Mawiiie m'a envoyé en mission ici


Dernière édition par Sunday A. Faulkner le Dim 8 Aoû - 16:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 8:28

like a true nature's child, we were born to be wild.


Le soleil se lève lentement sur les pas de Sunny. Lentement, paisiblement, avec la sérénité de ne pas avoir de but, ni de retard, ni personne qui l'attend tout au bout de ses pas, il marche. Il lève ses pieds lourds, très lourds d'avoir longtemps marché et les repose avec la douceur d'un chat sur la piste de terre. Ses chaussures se sont abîmées, ses pieds aussi, ses jambes aussi, et tout son corps est aussi fatigué. Ce corps a beau être fatigué de marcher d'avoir déjà beaucoup vécu, beaucoup vieilli depuis la naissance, ce qui l'habite est pourtant vivant, bouillonant, sauvage et terriblement vivant. C'est un souffle qui habite, hante tout son corps, tire ses jambes un peu plus loin à chaque pas, et pousse son regard droit vers l'horizon.
Il pourrait pleurer, jeter encore un peu d'eau dans l'océan bleu de ses yeux, mais il ne pleure plus. Ce sont les enfants qui pleurent. Plus les adultes. Il ne voulait pas tant grandir que ça pourtant. Dix-huit ans. C'est long déjà. C'est toute une vie dont il se souvient. Et tout une vie à faire dont il ne sait rien et ne veut rien savoir. La plupart des jeunes de son âge ne font qu'angoisser de cette immensité qui s'ouvre devant eux. Mais Sunny lui préfère le regarder comme un lever ou un coucher de soleil, l'admirant, l'imaginant, l'espérant, mais jamais ne croyant pouvoir influer sur ses couleurs.
C'est ainsi qu'il est né, pour regarder le soleil se lever puis se coucher, les arbres fleurir puis les feuilles tomber, regarder les jours puis les saisons passer. Sa mère qui dans les bras d'un indien Arapaho aurait cru ne trouver qu'un peu de joie, qu'un nouvelle passion, avait fini par y trouver un fils, ainsi qu'un cœur pour ce fils, un cœur différent du sien. Car le cœur de Sunny, l'enfant qui marche le matin entre les champs, tout seul, est différent de celui de sa mère, de celui des gens des villes, de celui des gens qui ne connaissent pas la nature. Il a toujours été plus gros, bien plus gros que celui de tous les autres, pour pouvoir abriter les feuilles des arbres et des animaux pendant l'hiver, pour pouvoir abriter tous les secrets du monde, un jour, murmurés par le vent. Si le vent les lui a dit, il les a oubliés pourtant. Tant de gens voudraient connaître tous les secrets du monde, pour pouvoir le commander, mais Sunny lui sait qu'on ne les sait que par hasard, dans le souffle léger du vent, et qu'il ne nous sont donnés que pour savoir mieux admirer ce qui nous entoure, la nature, les gens, les âmes. Sans les savoir, déjà Sunny sait admirer, contempler, regarder pendant des heures et des heures sans rien dire, sans bouger, sinon marcher lentement, mécaniquement, alors que son esprit vagabonde le long des arbres, des prairies, au creux des vallées, au creux des joues, et longe la courbe des yeux.
Sunny c'est l'enfant qui ne dit jamais grand chose, qui ne parle pas beaucoup, qui marche et qui regarde. On peut lui parler, l'aborder gentiment, mais toujours dans son coeur il sentira frémir la peur indicible des animaux encore sauvages, de devoir répondre, de devoir trouver les mêmes mots que ceux qu'on vient de lui dire, de répondre dans la même langue. On a longtemps cru qu'il était muet, voir même sourd, et que personne ne pouvait lui parler. On a aussi cru qu'il ne parlait pas l'anglais, et qu'il avait toujours vécu comme dans les temps anciens des Amérindiens. Et pourtant il est bien à moitié américain par sa mère, un peu anglais pour avoir vécu en Grande-Bretagne, et sait parfaitement utiliser cette langue s'il le doit vraiment. Mais il ne le veut pas. Il n'aime pas utiliser les mots. Ces choses sont des cages qui enferment les choses, l'immensité de la nature, la beauté et la folie des sentiments dans un son, dans un trait de crayon, dans une goutte d'encre. Les choses sont tellement plus belles, plus grandes pour qu'on les enferme. Il ne veut pas qu'on l'enferme lui non plus. Il veut être l'air, poussé par le vent, l'aigle qui vole au dessus des cimes, au dessus des hommes, au dessus des pierres levées par les hommes.
Il ne faut pas l'enfermer non, il ne faut jamais essayer de l'enfermer, sinon son cœur explose. Quand il était petit, les docteurs ont cru, les docteurs ont dit avec des mots que s'il courrait trop, s'il faisait trop le fou, sont cœur allait s'exploser, ou s'arrêter, parce qu'il était trop gros, trop malade, trop déformé, sans qu'on ne sache pourquoi, sans qu'il n'ait jamais voulu savoir pourquoi. Parce que les docteurs ne disaient pas la vérité. Parce qu'à cause des docteurs on ne lui a pas donné le droit d'aller voir son père, qu'il devait rester avec sa mère près d'un hôpital si jamais son cœur explosait. Il ne voulait pas lui, il voulait courir très vite, et peut-être au bout de la course s'envoler, comme un aigle voler très vite et très longtemps jusqu'à traverser les terres et même l'océan tout entier pour revenir où son cœur l'appelait, contre celui de son père, doux comme le pelage d'un loup, chaud comme la fourrure d'un ours, sauvage comme l'œil d'un cheval. Mais on l'a enfermé dans une cage, dans une maison, dans du béton, croyant que son cœur irait mieux, mais il a fini par exploser, un beau matin cet été, d'avoir vécu tant d'années enfermé dans les griffes en béton de sa mère.
Sa mère au fond, pense-t'il alors que la route s'allonge encore et encore, il ne la connait pas vraiment. Elle lui a toujours semblé une étrangère. Il a beau être né de son ventre, son cœur et son esprit il ne les connait pas. Pour avoir pourtant vécu tant d'années à coté d'elle, il n'en a pas plus appris à les connaître. Elle l'a toujours regardé de haut, non pas comme si elle ne voulait pas de lui, elle lui donnait l'amour qu'elle avait, mais toujours comme si des océans les séparait. Avec un océan elle l'a séparé de là où il se sentait bien lui, dans le Nouveau Monde, pour retourner dans l'Ancien Monde, elle pour une lubie, pour un mari, que Sunny a encore moins compris.
La route s'allonge encore et encore, car Sunny fait des détours pour marcher ailleurs, plus loin plus longtemps encore, pour toujours peut-être. Son cœur d'avant, celui qu'on enfermait dans le béton, celui qui pouvait s'arrêter d'une seconde à l'autre, ne l'aurait pas permis. Mais il a en lui un cœur nouveau, un souffle nouveau, qui comme un fantôme hante son corps, possède son corps. C'est un esprit plus fort que celui qu'il croyait dans son cœur avoir, plus fort plus grand, plus sauvage encore et indomptable. Il a des accès des envolées de rage, de force et d'amour, qui font trembler tout son corps frêle, anguleux, maigre avant d'avoir été habité par l'esprit du cœur de la nature. Ce n'est pas son cœur à lui, celui que la naissance lui a fabriqué, c'est un autre qu'on lui a greffé. Mais ce n'est pas non plus un étranger. Il le connait pour avoir vécu à ses cotés, pour l'avoir entendu et senti battre même par delà les océans, pour l'avoir senti l'appeler tant de fois. C'est un cœur fort, trop fort pour un petit corps, un petit homme comme lui. C'est un cœur hérissé de griffes et de crocs, car on y a enfermé tous les secrets du monde et qu'il faut que personne n'y touche. Mais c'est un cœur soyeux, adouci d'une fourrure douce et agréable, bercée d'un léger vent, d'une légère mélodie qui entoure les battements d'une symphonie naturelle. C'est le cœur de son père. C'est le cœur qu'il lui a donné offert, ce jour où l'autre a explosé. Depuis toujours il savait qu'il deviendrait le sien, c'était gravé au fond de ce cœur, qu'il vivrait encore après la mort de son premier corps, qu'il donnerait l'esprit fort et vaillant pour veiller sur le petit enfant au cœur et au corps fragile.
Mais ce cœur qui de l'amour le plus pur et le plus fort savait s'animer, pouvait aussi de la rage la plus terrible et la plus destructrice s'enflammer. Personne ne le savait ça, que le père de Sunny partageait son esprit entre l'homme et la bête. C'est une bête qu'on ne peut dompter, pas même lui, mais il savait que grâce à elle jamais on ne pourrait l'enfermer. C'est un cadeau empoisonné qu'il a donné à son fils que ce cœur velu de loup-garou, mais c'est aussi lui assurer que jamais on ne pourrait plus le mettre entre ces murs de béton froids et blancs. Sa mère bien sûr elle ne sait pas. Elle a vu un peu ce que ce nouveau cœur ancien faisait faire à son fils. Cela le fait marcher des heures et des heures dehors, se perdre, ne jamais revenir, se perdre peut-être. Cela le fait devenir fou parfois, incompréhensible, incontrôlable. Il devient presque un animal, pense-t'elle, et elle a peur. Peur de ce fils un peu trop étrange qu'elle a engendré. Peur comme le jour où dans le jardin elle l'a vu contempler les feuilles d'automne soulevées au dessus du sol, par un vent inconnu. Mais elle avait fini par comprendre. Elle avait même épousé un sorcier par la suite, elle s'était habituée, elle avait embrassé cette partie de son fils, cette partie de sa vie. Mais jamais, non jamais elle n'avait compris ce qui se passait dans son cœur, arraché, enraciné loin très loin, dans le Wyoming, avec le cœur de son père. Elle n'a jamais compris cet homme, alors que Sunny n'a jamais compris cette femme qui était sa mère.
Cet homme est mort maintenant, tué par le cœur détruit de Sunny. Il vit maintenant en lui, mais rien n'empêche les larmes de couler maintenant, face au soleil dont le feu explose dans le ciel. Mais il ne faut pas qu'il fasse de mal à ce cœur, qu'il l'abîme en le mouillant trop de larmes. La douleur est là pourtant, de ne plus pouvoir voir l'esprit de son père s'animer dans son corps, de ne plus pouvoir l'entendre lui murmurer quelque chose comme le vent. Il est tout seul maintenant, même si son cœur peut encore lui murmurer la chanson des jours anciens. Il est seul et il le sait, face à l'avenir qu'il essaie de ne pas craindre. Et pourtant. Il a un peu peur maintenant. Il se sent vide et seul. La nature n'est pas une si grande amie que ça. La nature est loin quand on vit dans le béton. Et l'on se sent seul. Et pourtant on s'est habitué au béton. Sunny s'est habitué aux pierres. Il y vit presque toute l'année dans ce grand château de pierre. Et il doit y retourner ce matin. Il doit apprendre enfin ce qu'est ce monde, même si son cœur en a peur.


Dernière édition par Sunday A. Faulkner le Dim 8 Aoû - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
You sold your soul to feed your vanity, your fantasies, & lies.


▌Citation :
Il n'y a qu'un seul monde et il est faux, cruel, contradictoire, séduisant et dépourvu de sens. Un monde ainsi constitué est le monde réel. Nous avons besoin de mensonges pour conquérir cette réalité, cette "vérité".NIETZSCHE

▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 18 ans
▌Année : Huitième
▌Maison : Serpentard
▌Sang : Impur
▌Humeur : lost.
▌Crédit(s) : Ava (c) texas-flood & icon (c) Fox

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 9:34

Bienvenue sur Crac' =D
Je vais te réserver ta célébrité, bonne chance pour la suite de ta fiche. Si tu as des questions n'hésite pas! hug

_____________________________________

Alice M. Ewing
Mais je vois à cet œil tout chargé de tempêtes, que ton cœur n’est pas fait pour les paisibles fêtes, et que cette beauté, sombre comme le fer, est de celles que forge et que polit l’Enfer, pour accomplir un jour d’effroyables luxures,et contrister le cœur des humbles créatures. BAUDELAIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 9:46

Ah ah WelcoOooome le squirel !
Le code du règlement est validé =)
Je précise que tu as une semaine pour terminer ta fiche, et que bien sûr s'il te faut plus de temps et bah tu nous fais signe ^_^

Bonne chance pour la suite, et puis si t'as des questions n'hésite pas ;)

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
avatar



▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7ème année
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Joyeuse
▌Crédit(s) : kebeo

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 10:37

    Oui, bienvenue parmi nous =P A croire que Mawie amène tout le monde en mission ici ( chose dont je ne me plaindrais pas ). Alors, bonne chance pour ta fiche (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 12:28

WEEEEEEEEEEEEEEEEEEEED *o* * Cri hystérique *
Revenir en haut Aller en bas
avatar



▌Citation :

    « Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre »

▌Clan : Plus de libertés, moins de contraintes.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7e année
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Mélé
▌Crédit(s) : Avatars: Younglust

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Mer 4 Aoû - 12:41

J'aime tes deux vavas *_*

Mawie t'a convertie! Bref, bienvenue!! <3
Lâche pas et bonne continuation de fefiche!

_____________________________________


.HANG ON WHEN THE WAVES ARE CRASHING.
i'm so stubborn, it's how i got here so alone, feels like forever wanna swim away and breath the open air I feel so afraid then I hear you say
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Dim 8 Aoû - 16:25

    Merci tout le moooooonde *O*

    J'ai maintenant bel et bien finiiiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Dim 8 Aoû - 16:38

Ca me va pour moi ^-^
Le Choixpeau arrive !

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
avatar



▌Crédit(s) : Fae

MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   Dim 8 Aoû - 16:51

"Tu n'es pas comme les autres,
Et ton amour de la nature est sans bornes,
Mais est-ce vraiment les aigles qu'il te faut,
Je ne pense pas, tu iras chez ceux où entraide est maître,
C'est ce qu'il te faudra,

Poufsouffle !"

Bon jeu ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: SUNNY. inside all of us is a WILD thing.   

Revenir en haut Aller en bas
 

SUNNY. inside all of us is a WILD thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? ::  :: «Let the Sorting Hat decide your destiny.» :: Avada Kedavra-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit