AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Jeu 16 Déc - 20:26


    CARTE D'IDENTITE

      Nom : O'Cogan
      Prénom : Sweeney
      Âge : 28 ans
      Date & Lieu de Naissance : né le 29 Février 2004 à Dublin, en Irlande
      Sang : Dépend des points de vue. Mon sang ne descend pas uniquement de sorciers mais il est purement irlandais.
      Ancienne Maison : Mmh... Choixpeau ?
      Emploi : Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de sa Maison… ?



    HORS-JEU

    Multicompte ? Mais voui, un p’tit aigle nommé Rohan Moorehad.
    Star sur l'avatar : Stephen Farrely aka Sheamus O’Shaunessy dit Sheamus
    Personnage prédéfini ? Non.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Jeu 16 Déc - 20:27

    RP

Partie Une - MAUDIT SWEENEY

Ceci n’est pas un cahier, un aveu, ni même une confession. Encore moins un putain de journal intime. Ces mots sont le vent que je jette sur un univers glacé dans une rage folle décidée à ne plus me laisser mourir sans couronne. Si j’écris, c’est simplement pour avoir la satisfaction de me relire plus tard. Et puis pouvoir tout cramer. Me regarder flamber. Tu ne comprends pas ? Alors suis-moi.

D’abord, sache que tu es fou, raide dingue d’une maladie inventée qui te ronge le cœur, et voici pourquoi. Je suis issu d’un mariage comme on en fait plus, né d’une union trop grande pour faire semblant. Ma mère était une sorcière. Pauvre et magnifique. Elle adorait le grand air, marcher pieds nus, terroriser les moldus et surtout, époustoufler n’importe qui de ses yeux plus bleus qu’une mer après l’orage. Ma mère, elle n’avait pas d’âge. Et il pleuvait quand son mari l’a tuée.
Il l'a tuée parce qu’il le fallait, c’était étudié pour arriver comme ça. La pluie c’était pour le drame évidemment, ils ont attendu ce jour-là pour appeler ce type, tu sais mon "papa". T’imagines une bande de mafieux étudier soigneusement les bulletins météos avant d’aller embrasser les lèvres d’un autre qui se trouvera alors condamné ? Et bah c’est exactement comme ça que ça s‘est passé.
Mon père est un membre actif de la pègre irlandaise. C’est pas le parrain, non. Mon père, c’est le type formidablement sculpté, grand et séduisant qui encadre une des portes d’entrées du bureau de la secrétaire du chef de la mafia. Enfin, c’était. Au début, en tout cas. Maintenant il doit être, quoi, à deux-trois assassinats de la promotion qu’il attend ? Il est toujours aussi grand mais l’aplomb de son torse a lentement subit une attraction irrésistible et ai venu se poser là, sur son ventre. Il a tué sa femme, pour la sauver. La sauver de la vie, lui épargner le monde tel qu’il l’attendait. Il lui a murmuré un mot d’amour quand il lui a versé un peu d’un poison fait maison au creux de son oreille parfaite. Elle s’est endormie, parce qu’ils commençaient à entendre la pluie. Il était temps, tu comprends ? C’est leur temps, pour toujours maintenant.

Mais le véritable truc, le tic en toque, LE hic, ce roc, ce choc mon chéri, le voici : je suis né après. Après la pluie, oui. Mon père savait, il savait que je dormais dans le ventre de ma mère lorsque la tempête a frappée. Il s’est souvenu après, tu sais. C’est ce qu’il a dit. Ce qui selon lui, justifie…
Alors voilà le tableau, tel qu‘il est : Ma mère est morte, je ne le suis pas tout à fait. Le temps presse et emporte avec lui les battements de mon cœur sourd aux intempéries. Et mon père, qu’est-ce qu’il fait ? Il se dit « foutu pour foutu »… en priant le diable quand son contraire aurait pu nous aider. Il l’appelle, il hurle, se saigne un peu pour la forme et dessine une nouvelle ligne, boursouflée celle-ci, parmi celles qui ornent déjà sa main. Il regrette pas, non. Il se dit surtout qu'il est un putain de génie, que sa détresse fatale attirera l'attention du Diable, qu'il prendra part à tout ce régal. Il se marre et les prières, il les défait. Et tout ça a marché.
Il’ a débarqué dans la chambre, il avait son visage des grandes occasions, était beau comme un paon qui promet des merveilles de monstruosité à qui veut bien l’écouter. Alors ils se sont dit, dans un accord, au beau milieu de la nuit « son âme, contre la vie ». Mon père a signé le contrat, avec son sang en se disant que je le lui rendrai bien d'ici la fin.

C'est dans ce moment, à la lisière du 29 février (jour paumé et ce n’est pas un hasard, tu sais), que je suis né. Maudit à jamais par un père qui a sauvé mon cœur en vendant mon âme. Je perds depuis des bribes de mon humanité, à intervalles réguliers. Je deviens le monstre sur lequel le mal a parié tandis que l’homme que j’étais n’est plus, la minute d’après. Je suis de plus en plus rien.

Dorénavant, la vérité veut en chienne moralisatrice que je m’aime plus que tu ne pourras jamais espérer être aimé. C’est con tellement c’est vrai, tout fait d’une cruelle vérité belle dans son absurde simplicité qui, je l’espère, te foutra à terre. Je suis forgé de la haine que tu me portes malgré toi et de l’horreur que chantent les autres, quelques fois. Je suis défait de moi, comme brûlé depuis mes entrailles par une flamme glacée, foutue dans une hibernation qui de tout, aura raison.
Et je te le dis quitte à te cramer : on ne sait pas m’aimer, même lorsque l’on m’adore, c’est déplacé. Je refuse d’être proche de qui que ce soit et il est inutile de me sortir des théories à la con, si je te quitte, c’est pas à cause d’une peur instinctive d’être délaissé. En t’abîmant, je n’essaie pas de me protéger. Je déchiquette lentement l’estime que tu as de toi parce que la mienne s’en trouvera gonflée, comme glorifiée. Et puis tu sais quoi ? Avé.


Dernière édition par Sweeney O'Cogan le Jeu 16 Déc - 21:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Jeu 16 Déc - 20:27

Partie Deux - O'COGAN SUPERSTAR

Je fonctionne via un fuel étrange qui ne motive que moi. Mon moteur, c’est une haine sans borne qui entache tout ce qui s’approche de moi. C’est d’une folie pure, tellement c’est cru. Je te hais toi, je hais ce qui compose ta personnalité que mon esprit sonde en une seconde qui me force à tout dénicher de mauvais. Je sais tes vices, je connais tes pêchers. Mieux encore, je sais ce dont tes mains sont capables et la dose de sang qui y est cachée, parce que tu es profondément meurtrier.

J’ai compris l’ampleur de mes possibilités le jour où Liam a achevé de se tuer.
Ça faisait des années que je le regardais écorcher sa peau, c’est pas l’école qui m’a appris à compter, mais le nombre de cicatrices sur son bras, qui s’agrandissait de jour en mois. Mes premières chansons je les connais parce qu’il les chantait en les réinventant les soirs où il était déchiré par une drogue invisible parce que toute répandue dans son sang de moldu. Mon grand frère, tu vois, il n’a pas pu.
Il était censé être, dire et faire bien des choses. Être et se comporter en aîné ; rester le putain d’héritier au trône fictif que mon père visait. Il a suivi un entraînement de taré, s’est vu offrir le monde, sur un plateau doré. Sauf que son monde à lui, il était blanc d’une poudre alignée et hors du prix qu’il pouvait s’autoriser. Il fuyait la vie comme mon âme s’éloigne du reste de moi : en douleur et avec fracas. C’était l’être le plus drôle que j’ai jamais rencontré, le Dieu qu’il était reste mon unique divinité.

Je prie Liam, jour et nuit. Il est mon tout, tu saisis ? Il était le seul à essayer de retenir les parcelles d’humanité qui m’échappaient violemment fin Février. Il me racontait de son sourire ravageur que nous n’étions pas nés pêcheurs. Il disait « T’es pas maudit Sweeney. Tu es et restera entier, arrête de croire ces conneries, et puis… les conneries de qui ? De Papa ? S’il avait vraiment vu le Diable il aurait plutôt essayer de le buter pour prendre sa place, tu le connais. C’est pas les flammes qui viennent te chercher. » et je ne comprenais pas. Alors il répétait en promettant qu’un jour ces mots prendraient un sens nouveau.
Mais le mal est fait, et il est au moins aussi grand que la douleur en mon cœur. Le doute est là, plus épais encore que la furie qui me ronge encore et achèvera très bientôt de me manger. Et si c’était pas les flammes qui venaient me chercher… ?

Il avait 30 ans quand une overdose l’a emporté. Et je suis mort ce jour-là. Note bien cette chienne de grande confession, en lettres d’or, grasses et bien pleines que je ferais, sans déconner, un fantôme parfait. Plus vrai que mieux, mieux que les plus vieux. Je suis, là, meilleur fantôme que ceux qui le sont déjà. Et je suis mort en plusieurs fois. Tu le sais bien, toi.
Je garde de mon frère l’extrême pâleur de sa peau crémeuse qui impressionne de son étrange rayonnement. J’ai son absence de pigmentation qui fait qu’on voit dans mes veines, le sang couler. Mes rougeurs apostrophent le monde lorsque mon visage vient à s’habiller d’une étrange sincérité. J’ai encore ses cheveux plus roux que roux et les mêmes yeux bleus d’une clarté séduisante parce que dangereuse. Je suis plus grand qu’il l’était et cette pensée doucement m’assassine. Je suis le petit frère, et me dois de le rester. Et, voilà. C’est pourquoi. C’est tous les "pour" de tes "quoi".

J’ai choisi ce poste, le job maudit parce que je le suis, t’as saisi ? J’ai planifié ma vie sur deux années dont le terme me verra mourir, te verra crever. La première, je serai le prof qui enseigne avec passion à se débarrasser des êtres tels que moi. Je serais cobaye d’un sujet rayonnant de cette pale ardeur qui nous fait penser avec lenteur qu’on est pas fait pour s’aimer. Je leur dirai tout ce qu’il est capable de savoir, toutes les choses qu’ils auraient jamais pensé avoir la chance d’écouter. Je les effrayerai de mon passé, les régalerai de mon humeur dangereuse parce qu’extrêmement instable. J’installerai des règles qu’ils ignorent parce qu’elles n’existent pas encore. Je me ferais leur seigneur, avant d’être mort.
Parce quand viendra le temps d’avoir trente ans, je me tuerai. C’est presque déjà fait tellement c’est décidé. Je ne PEUX survivre à mon frère, je suis le cadet, le connard sans âme qui vit sans regret et je n’ai pas encore décidé comment je mourrai. Mais c’est dit, presque accompli. Avant le 29 février 2034, j’aurais céder les lambeaux de mon âme à l’humanité.

Maintenant, tu comprends. Pourquoi je te hais autant que tu me plais. Je te veux halluciné parce que notre frère l’était afin que tu demeures un rebu, que tu crèves comme tu auras vécu. En roi.
Ainsi sois-tu. Ainsi soit moi.




    DÉTAILS


      Orientation sexuelle : Je détiens tout près d'en bas un secret qui dit que j'ai un coeur qui bat. Et l'ennui, l'embarras c'est qu'il est furieusement porté sur une femme que jamais je ne toucherai. C'est elle, ma sexualité.
      Baguette magique : 29,3cm, en bois d’if, elle continent une plume d’Augurey.
      Balai : Customisé et de fait contraire au règlement, il inclut une hache à double tranchant qui me fait sans cesse pencher vers l’avant., mais ça vaut carrément le coup.
      Animaux : Un chartier, cousin bavard du furet. Le mien zozotte. J’essaie de le faire passer pour un chat la plupart du temps. Nom de code : minette.
      Forme du Patronus : Un renard sous LSD
      Forme de l'Epouventard : Que dalle, le néant. Un vide sans nom. Nada, tu comprends ?


Dernière édition par Sweeney O'Cogan le Sam 18 Déc - 23:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
    « Crève en silence, ce sera plus beau. »


▌Citation :
Entre la folie et l'intelligence.
▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 16 ans (15 juillet)
▌Année : 6 eme
▌Maison : Serdaigle
▌Don(s) : : Loup-Garou
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Dingue
▌Poste au Quidditch : Gardienne.


AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Jeu 16 Déc - 20:33



    Tout ce que j'ai trouvé à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t2936-m-march http://cracbadaboum.keuf.net/t3447-boite-de-mercredi http://cracbadaboum.keuf.net/t3536-mercredi-march
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Jeu 16 Déc - 20:35

    Je prends ! hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Sam 18 Déc - 13:49

OMG je sais que j'étais déjà prévenue à l'avance de personnage pour le moins décalé, mais là waouh xD Je file te réserver l'avatar, le code du règlement est validé. Tu as une semaine pour achever ta fiche, s'il te faut de la rallonge un petit mot et puis c'est tout.

J'attends la fin de la fiche pour me lancer dans la lecture, avec une curiosité certaine =p

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Sam 18 Déc - 18:52

    Merci Synthia, je pense terminer ma fiche dans la soirée.
    J'ai hâte de m'essayer aux RPs avec ce personnage-là ^^


      [edit] Fiche terminée ! shyfti
Revenir en haut Aller en bas
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Lun 20 Déc - 12:35

Je ne suis pas sûre que cela soit normal, mais le personnage me fait totalement rire xD Et complètement nowhere, je me demande qui est cette femme qu'il aime et qu'il ne pourra jamais toucher. Rien que pour la plaindre la pauvre *out*

Brefouille. J'avoue avoir tiqué à l'histoire du Diable au début, mais la remarque du frère, m'a fait changé par la suite : délire personnel, mensonges, divine providence. Du coup, si ça reste à ce stade c'est parfait ^^'

Sinon pour la maison du bonhomme : Serpentard. Il a déjà planifié son existence, ce qui doit démontrer un dose d'ambition, et puis il a quand même l'ambition de se faire mourir. Ce dernier point aurait pu l'envoyer à Gryffondor, parce qu'il faut bien du courage pour se condamner de la sorte, mais il lui manque indéniablement les valeurs de l'amitié et du don de soi. Donc ancien Serpentard.

Te voilà donc devenu professeur de DCFM, puisse ton poste servir tes intérêts. La direction de la maison des verts et argents est tienne également.

VALIDE !

Ta validation fait gagner 20 points à Serpentard. Merci pour nous *sbaaf*

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   Lun 20 Déc - 13:17

    Merciiiii ma jolie Synthia ! S'il te fait rire c'est voulu, il est complétement barré ce bonhomme là et j'espère éclaircir chaque point de sa vie au cours de mes TPs, quand ils paraissent un peu taré ici xD

    Le coup du Diable a été prévue pour donner cet effet-là, un "WTF" bien orchestré qui amènerait un énième virage à son esprit tordu ^^

    Et puis je suis trop trop fière d'être à Serpentard ! Vraiment je ne savais pas à quoi m'attendre alors j'en suis d'autant plus ravie, c'est la classe quoi. Merci pour tout ce que tu as dit.

    J'ai hâte de me lancer ! hug
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─   

Revenir en haut Aller en bas
 

─ Sweeney O'Cogan | Careless whisper ─

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? ::  :: «Let the Sorting Hat decide your destiny.» :: Avada Kedavra-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit