AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La paresse est un vilain defaut...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



▌Clan : Plus de libertés, moins de contraintes.
▌Âge : 18
▌Année : 8 ème
▌Ancienne maison : Franklin Rosvelt
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Maussade

MessageSujet: La paresse est un vilain defaut...    Ven 24 Déc - 16:23

La cloche retentit, annonçant la fin des cours de la journée. Tout le monde rangeait ses affaires, et sortait des classes. Nalya était déjà dans la salle commune. A croire qu'elle était sortie la première... Mais ce n'était pas du tout le cas. Elle n'était pas allée en cours, tout simplement. Une fois encore, la jeune fille avait séché. Après tout, à combien de cours était-elle allée depuis le début de l'année ? Quelques uns. Cela se résumait à quatre ou cinq... Le trimestre démarrait bien... Mais elle s'en fichait de savoir ce que lui réservait l'avenir d'ici la fin de l'année. Pour l'instant, L'américaine préférait s'amuser, et elle verrait ensuite ce qui arriverait... Ce matin, elle avait trouvé une autre combine pour ne pas assister à son cours d'Histoire de la Magie, et les autres. Le week end dernier, en allant à Prés-au-Lard, la lycéenne avait acheté des pastilles de gerbe de chez Zonko. Elle en avait donc avalé une, et était allée à l'infirmerie. L
'infirmière lui donna une bassine, pour éviter que celle-ci fasse répandre du vomis partout, et lui apporta une potion pour chasser ce "vilain virus" qui se rependait en cette saison. La demoiselle s'assitsur un lit, et fit semblant de la boire. Dès que l'infirmière lui tourna le dos, elle versa le contenu de la potion dans une plante, qui se trouvait tout près. Elle n'allait pas non plus avaler n'importe quoi ! Qui en plus risquerait de lui abimer la santé.... Puisqu'elle n'était pas vraiment malade. Alors cette dame pouvait toujours courir pour qu'elle avale cette mixture, qui semblait avoir un goût horrible.... La Serpentard avait mieux. Elle avait sorti de sa poche une pastille anti-gerbe, qui était certainement le meilleur remède. Car c'était comme faire avaler à quelqu'un d'empoisonné le contre poison idéal. Il était sûr d'aller nettement mieux après... Ainsi, après avoir avalé sa pastille, madame Mime crut que c'était sa propre potion qui fit des miracles, en la voyant tout de suite guéri. Elle n'en croyait pas ses yeux ! Elle renvoya l'élève dans son dortoir, histoire de s'assurer qu'elle se repose bien, avant de reprendre les cours.
c'était ainsi que l'américaine passa la matinée peinarde, à lire des magazines en se goifrant de chocolats et de gâteaux, et buvant des boissons gazeuses, qu'elle avait planqué dans sa valise. Elle déjeuna vers deux heures de l'après-midi, dans les cuisines du château. Puis, la New Yorkaise était retournée dans la salle commune des Serpentard, où elle avait discuté avec deux ou trois élèves qui traînaient par là, jusqu'ils retournent eux-même en cours. Pour finir, elle avait allumésa radio à fond, et s'était éclatée sur la musique... À présent, notre rousse s'ennuyait. Elle somnolait sur son fauteuil, au coin de la cheminée. Elle fut alors réveillé par le brouhaha des élèves, qui rentraient. La jeune Lohan bailla, et prit un de ses magazines qui étaient tombés par terre. Elle le feuilleta, sans trop le regarder. Quelques un de ses camarades la regardèrent avec jalousie, d'avoir passé une journée tranquille, alors qu'ils en avaient passé une bien pénible, enfermés dans des salles de torture. Elle les regarda en haussant les sourcils, l'air de dire : "c'est la vie, les gars ! Certains travaillent, tandis que d'autres s'amusent..." Mais il fallait bien de tout pour faire un monde, non ? La vert et argent ferma son magazine, et le jeta par terre. *C'que c'est fatiguant de ne rien faire !* se dit-elle. Nalya se releva, préférant aller se dégourdir les jambes dehors.Seulement, en sortant de la salle commune, elle se rappela qu'elle avait une lettre à envoyer. Elle alla donc en direction de la volière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La paresse est un vilain defaut...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? :: Sujets inachevés.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit