AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




MessageSujet: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   Mar 6 Déc - 6:28


Elijah Smith Baldwin

« Tu seras un homme, mon fils./ Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie/ Et, sans dire un seul mot te remettre à bâtir/ Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties/ Sans un geste et sans un soupir. / Si tu peux être amant sans être fou d'amour,/ Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,/ et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,/ Pourtant lutter et te défendre./ Si tu peux supporter d'entendre tes paroles/ Travesties par des gueux pour exciter les sôts,/ Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles/ Sans mentir toi-même d'un mot./ Si tu peux rester digne en étant populaire,/ Si tu peux rester peuple en conseillant les rois/ Et si tu peux aimer tous tes amis en frères/ Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi./ Si tu sais méditer, observer et connaître,/ Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,/ Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître/ Penser, sans n'être qu'un penseur./ Si tu peux être dur sans jamais être en rage,/ Si tu peux être brave et jamais imprudent,/ Si tu peux être bon, si tu sais être sage,/ Sans être moral ni pédant./ Si tu peux rencontrer triomphe après défaite/ Et recevoir ces deux menteurs d'un même front./ Si tu peux conserver ton courage et ta tête,/ Quand tous les autres la perdront./ Alors, les rois, les dieux, la chance et la victoire/ Seront à tout jamais tes esclaves soumis,/ Et, ce qui vaut mieux que les rois et la gloire,/ Tu seras un homme, mon fils. »

Tu seras un homme mon fils - Rudyard Kipling


♣ CARTE D'IDENTITÉ ♣


Nom: SMITH BALDWIN, soit nom de sa mère et nom de son père jumelés pour ne faire qu'un. Petit héritage des deux côtés de la famille, même si cela n'a été pour lui qu'un fardeau à signer à l'école son nom dans le petit espace à cet effet. Comme quoi plus il y a de lettres, plus cela prend du temps et plus il y de noms, plus on perd son temps.
Prénom(s): ELIJAH PIERCE TYLER; encore plus de noms... Heureusement pour lui qu'Elijah est son principal prénom et tous le reste ne fait que décoration sur son baptistère. Vous savez, question de remplir les trous manquanst; une question d'esthétique. M'enfin, soit ça, soit une mère débordante d'idées de prénoms, mais incapable d'en choisir un seul adéquat pour sa pauvre progéniture qui doit être bien loin de se douter dans quel pétrin cette femme qui joue le rôle de sa mère est en train de le mettre. Aussi bien assurer son poignet tout de suite...
Âge et Année: 43 ans. Cela fait déjà belle lurette que Baldwin est sorti fièrement gradué de Poudlard avec des notes qui ne pouvaient que remplir le coeur de ses parents de fierté. Le temps passe si vite qu'on ne le vois même pas passer ! À croire que seulement hier il recevait sa première lettre de Poudlard...
Date & Lieu de Naissance: Né un 23 mars 1988 à Sydney, en Australie. Ça semble être une toute autre époque... Cela fait longtemps déjà, quand on y repense en fonction de son vécu personnel, qu'on a traversé la porte du 21e siècle. Assez déstabilisant, pas vrai?
Sang: Sang-mêlé, sans aucun doute. Il y a beaucoup trop de sang dilué dans ses veines. Autant pur et impur à la fois... Peut-être même celui d'un moldu. Bref, loin l'idée de retracer son arbre généalogique, ça ne servirait à rien ! Et puis, il ne s'agit pas là d'un sujet important pour lui ni pour ses parents, d'après ses vagues souvenirs.
Ancienne Maison: Poufsouffle pour son sens de la justice et de la loyauté. Son côté persévérant et optimiste, sans compter sa patience légendaire qui fait de lui un homme difficile à faire réagir sur un coup d'impulsion.
Emploi: Ces camarades de classes ainsi que ses professeurs ne s'étaient pas étonnés de le voir prendre le Droit comme profession, une fois sa dernière année à Poudlard terminée. Non pas parce qu'il avait les « objections » faciles, mais bien le sens de la justice. Après avoir été le défenseurs des innocents vis-à-vis des grosses brutes dès sa première année jusqu'à même s'obstiner avec un professeur en plein cours selon son attitude injuste envers une certaine élève, il n'y avait plus de surprise; il allait de soi. Or, il occupe aujourd'hui une place importante au sein du Magenmagot, tribunal des sorciers. La coqueluche des victimes, l'avocat S. Baldwin ne possède d'ailleurs aucune défaite jusqu'à preuve du contraire, expliquée par sa fâcheuse manie de prendre son travail beaucoup trop au sérieux et à coeur. Enfin, est-ce vraiment une « fâcheuse » manie? C'était ce que son ex-femme se plaît à dire du moins.

♣ DÉTAILS ♣

Orientation Sexuelle:
Baguette Magique:
Balai:
Animaux:
Forme du Patronus:
Forme de l'Épouvantard:
Emploi:



Dernière édition par Elijah S. Baldwin le Mer 7 Déc - 6:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   Mar 6 Déc - 6:28


« Vivre, c’est vieillir, rien de plus. »


Runnin' 'round leaving scars


No, I can't take one more step towards you
'Cause all that's waiting is regret
Don't you know I'm not your ghost anymore
You lost the love I loved the most*


« C’est simple, tu n’es jamais là ! » Elle était visiblement en colère et malgré ses petits airs chez elle qui l’avait de nombreuses fois charmé, cette fois-ci il n’y avait plus d’étincelles. Il venait à peine de rentrer à la maison après avoir planché sur un dossier important qu’il était impératif de finir pour le lendemain. Le procès du siècle était en train de mener à sa fin, ce n’était donc pas là le moment de tout gâcher. Néanmoins, sa femme trouvait le moyen de lui sauter à la gorge plusieurs fois depuis quelques temps. Elle ne l’aidait en rien, ne serait-ce que d’amplifier tout ce stresse en lui et encourager son insomnie. « Il n’y en a que pour ton travail ! Qu’ont-ils ses gens que tu protèges de plus que ta famille? Ils ne sont rien pour toi, ils ne font que te payer pour que tu leur sauves la mise ! » On aurait pu penser qu’il faisait la sourde oreille, mais c’était ne pas connaître Elijah. Au contraire, même si il ne la regardait pas nécessairement, il assimilait chacun des mots qui pouvait sortir de la bouche d’Emily. Desserrant sa cravate qui l’avait que trop fait souffrir cette journée-là, il s’était enfin retourner vers sa femme d’un air sévère. « C’est bien grâce à ce travail que nous vivons ! C’est grâce à lui que tu ne manques de rien, Victoria et toi. Puis, ces gens dont tu parles, justement ce sont eux qui me paient pour que je leur sauve la mise ! Il va de soi que je fasse bien mon travail, non ? Ne serait-ce que par respect pour eux, mais aussi pour moi ! » Elijah jeta sa chemise qu’il venait de finir de déboutonner sur la chaise de la chambre, visiblement déjà fatigué de cet affront. Sans doute allait-il devoir dormir de nouveau sur le divan de salon à ce rythme là. Peu importe, il commençait à s’y habituer depuis quelques temps. Il venait même à trouver une position qui lui était plus confortable que d’autres... Pourtant, l’idée ne lui plaisait pas. Malgré tout, il était fatigué de ces sauts d’humeurs à chaque fois qu’il rentrait à la maison, peu importe l’heure. Aussi bien dormir au Ministère dans son bureau. Sans doute y aurait-il trouver plus de repos. L’homme ne put s’empêcher alors de lever les yeux au ciel en apercevant sa femme sortir en trombe du lit. Lorsqu’elle était motivée, il n’y avait rien qui pouvait l’arrêter. C’était d’ailleurs un aspect d’Emily qui avait tout de suite plut à Elijah lors de leur première rencontre. « Au point d’en oublier ta famille ? Tu as une fille de cinq ans, je te signale ! Tu ne peux pas ... » « Justement, j’ai une fille de cinq ans qui dort en ce moment ! Il serait apprécié que sa mère cesse de crier de la sorte afin d’éviter de la réveiller comme la dernière fois. Essaie de comprendre Emily, une fois ce dossier terminé, tout redeviendra dans l’ordre. Toute cette affaire est plus longue que je ne le pensais, c’est tout. Je ne peux pas avancer les audiences ou simplement incarcérer moi-même ce monstre ! Crois-moi, je le ferais si je pouvais, mais il en va du travail des aurors ça, pas le mien. » Une longue pause s’en suivit. Il n’y avait rien à rajouter. Emily devait essayer de comprendre. Il faisait de son possible, bien qu’il ait été vrai que son mari vivait le plus clair de son temps au bureau plutôt qu’à la maison. Il ne pouvait rien faire contre ça, ce désir de justice qu’il cherchait à faire lui-même en trouvant les pires preuves contre ses ennemis. Or, inutile d’indiquer que la coqueluche du Magenmagot ne prenait pas n’importe quel client sur un coup de tête. Uniquement que les cas sévères (il n’en avait que faire des chicanes entre voisins pour des délimitations de terrain) et seulement que du côté des innocents. Trop peu pour lui la défense hypocrite qui ne servait qu’à relâcher un criminel dans la société. C’était hors de question, voire très loin de faire partie de son code bien à lui.

Elijah soupira. Regardant sa femme, il s’approcha d’elle pour la serrer contre lui, mais celle-ci recula d’un pas, déviant le regard. « Je veux le divorce... » Elijah stoppa net, sous le choc et incertain de ce qu’il venait d’entendre de la bouche de sa femme. Les mains d’Emily tremblaient soudainement et même si elle s’était ruée à les cacher derrière son dos, son mari les avait très bien remarqué. « Je ne peux plus vivre ainsi... À attendre que tu rentres je ne sais quand, que tu brises à la dernière minute les promesses que tu as faites... » Son coeur venait de se comprimer dans sa poitrine, lui procurant une douleur insupportable. Il ne put donc pas s’empêcher de se laisser tomber sur le matelas; il devait s’asseoir. Accoudé sur ses genoux, le visage caché dans ses mains, Elijah devenait étourdis par ses paroles pourtant très claires. « Est-ce vraiment ce que tu veux ? Y as-tu vraiment réfléchis ou... ?

Emily n’eut pas le temps de répondre, qu’une petite brunette venait de se précipiter dans les bras de son père qu’elle n’avait pas vu depuis deux ou trois jours. « Papa ! Tu es là ! » Emily venait de lever les yeux au ciel, visiblement piquée de l’intérêt de Victoria pour son père.

* Jar of Hearts - Christina Perri


I never thought that you would be the one


to hold my heart
I hope that you see right through my walls
I hope that you catch me 'cause I'm already falling
How many times will you let me change my mind and turn around?
I can't decide if I'll let you save my life or if I'll drown*




* Arms - Christina Perri





Dernière édition par Elijah S. Baldwin le Mer 7 Déc - 8:11, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   Mar 6 Déc - 6:29

Réservé

~~~~~

Syn et Mawie comprendront :P
Comme quoi une image vaut mille mot, voici LA menace. :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
    anneSo « Sentir la mort dans ses veines. Et revenir »



▌Citation :

« We say we waste time, but that's impossible. We waste ourselves. »

▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 41 ans (7 janv.)
▌Don(s) : : Naturellement protégée contre les instrusions dans son esprit suite à l'acquisition d'un mental d'acier.
▌Ancienne maison : Gryffondor
▌Sang : Impur
▌Humeur : Saine
▌Emploi : Auror d'élite, espionne, formatrice et mère.
▌Crédit(s) : (c)fae

MessageSujet: Re: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   Mar 6 Déc - 18:52

Ah ouais l'épée de Damoclès, carrément. J'en envie de dire : Oh oui quelle merveille. Mais aussi : mais mais non, c'est pas humain de faire ça.

J'adore cette horrible menace. *sifflote* Patient, persévérant, ah ça va pas être simple pour le coup. Sans parler de la dite photo qui vaut mille mots.

Courage pour la fiche =p Prends tout ton temps

_____________________________________

«Je sais là que c'est le signe, tout s'arréte ici. Je voudrais que l'on donne au bruit le souffle de nos vies. Je voulais croire en nous et voilà j'ai perdu les clés. Moi je sais que c'était toi et tu vas me manquer.»
Inséparables - Mylène Farmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t2890-anne-sophie-kill-the-light http://cracbadaboum.keuf.net/t3014-boite-d-anne-sophie http://cracbadaboum.keuf.net/t2892-anne-sophie-there-is-a-reason-for-the-way-you-re-alive http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
avatar
Amazing future Lady }



▌Âge : 18 ans
▌Ancienne maison : Serdaigle
▌Sang : Mélé
▌Humeur : ==' Tu veux vraiment le savoir ?
▌Emploi : Stagiaire chez les aurors
▌Poste au Quidditch : AUUUUUCUUUN !

▌Crédit(s) : (c) morphine

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   Mer 7 Déc - 1:31

je comprend tellement que j'ai éclaté de rire en voyant le nom Elijah xD

_____________________________________

Je pensais que les mensonges faisaient mal, mais la vérité est encore pire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elijah S. Baldwin ♣ L'épée de Damoclès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? ::  :: «Let the Sorting Hat decide your destiny.»-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard