AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Any rose has thorns; LUCINDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



▌Citation : L'ombre est le refuge de la douleur
▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7* année
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Folle

MessageSujet: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 1:03


Olympia Luncinda
Garcia

Les plus cons sont ceux qui pensent ne pas l'être
...


Nom : Garcia Prénoms : Olympia Luncinda
Age : 17 ans Année : 7*
Date de naissance : 29/02/2016 Lieu : Barcelone
Sang : Mêlé
SECTE : Beaubâtons dans la maison de Louise de Vinci

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Baguette : 33.3cm, en bois de saule pleureur, elle contient des crins de sombrals
Balai : L'Eclair de Feu dernier cri
Animaux : Un chat angora entièrement noir, nommé Vaudou, et une chouette effraie, nommée SnowSky
Forme du Patronus : Une chauve souris, sombre créature qui peut paraître faible mais qui est forte (surtout quand elle a la rage...)
Forme de l'Epouventard : Elle, dans une chaise roulante, paralysée à vie
Futur envisagé : Batteuse dans l'équipe nationale de Quidditch espagnole



Winnie
Multicompte : Non Star sur l'avatar : Hanna Beth
Personnage prédéfini : Non Age : 16 ans
Code reglement : validé Commentaires : Non
Taux d'activité : 5-6/7
Où avez vous connu le forum : Via Google



Dernière édition par O. Luncinda Garcia le Lun 26 Déc - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



▌Citation : L'ombre est le refuge de la douleur
▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7* année
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Folle

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 3:56



« Histoire »


Le 29 février de l'année 2008, une femme aux longs cheveux noirs comme la nuit se cramponne à son lit d'hôpital en poussant des cris de douleur, pendant qu'un jeune homme qui se tient à sa droite essuie son front à l'aide d'une éponge en lui chuchotant des mots doux. De l'autre côté du lit, une infirmière incante des sorts anesthésiques en remuant sa baguette au dessus du ventre de la jeune femme. Enfin, au bout du lit, face à la jeune femme, une seconde infirmière. Elle agrippe avec douceur un petit bébé. Elle le tend à un collègue, avant de retourner auprès de la patiente, afin de sortir un autre bébé, qu'elle tend à nouveau à son collègue. Et puis comme on dit, jamais deux sans trois ! L'infirmière tire alors un troisième et dernier bébé du ventre de la jeune femme, avant de l'amener dans une pièce voisine. Elle et son collègue nettoie et habille correctement les trois nourrissons avant de les porter à leur parents. Elle en dépose un dans les bras du père, et les deux autres sur la poitrine de la mère.
« Toute mes félicitations pour ces triplés Mr et Mme Garcia. Il s'agit d'un garçon et de deux filles, ce qui est d'ailleurs étonnant.
- Je suis sure qu'il n'y aura pas que ça d'étrange chez eux, ajouta-t-elle la voix pleine de malice.
»

Bravo ! Comment vous avez deviné que j'étais l'une des deux filles du trio ? C'est vrai que c'est pas du tout évident, c'est pas comme si j'étais entrain de vous raconter mon histoire ! M'enfin bref, puisque vous semblez très curieux (et très indiscret !), je poursuis dans le contage des souvenirs de mon enfance.

Comme vous avez pu le constater, avec mon frère et ma sœur (Edwardo et Zoeya) nous sommes des triplés. Nous avons toujours été très complices, nous faisions partie des rares frères et sœurs qui ne passaient pas leur temps à se bagarrer ou à s'insulter de je-ne-sais-quoi. Bien au contraire. A l'école nous avons toujours été dans la même classe, et d'ailleurs c'était très marrant, enfin avec ma sœur, parce que si nos instituteurs nous confondaient toutes les deux, je les voyais m'appeler Edwardo, et mon frère Olympia !
Sachant que nous étions différents, destinés à être des sorciers, nous ne nous liions pas beaucoup aux autres enfants. Ou plutôt était-ce 'inverse, ils semblaient sentir quelque chose de bizarre chez nous, quelque chose d'effrayant. Enfin bref, ils nous craignaient un peu, et ce n'était pas pour nous déplaire bien au contraire. Chez les Garcia, nous avons toujours été joueurs, nous aimons nous amusé, et parfois (souvent) ce n'est que nous, que nos jeux font rire. Et oui, ces trois petites bouilles d'ange cachaient en réalités trois petits monstres. Oh rien de bien méchant, nous étions juste des petites terreurs des bacs à sable, pas des "traumatiseurs de moldus". Nous nous contentions juste de lancer de l'eau sur nos camarades, ou lorsque nos pouvoirs furent acquis, de faire léviter leurs affaires.

Pouvoir... quand je pense à ce mot, je pense indéniablement à leur découverte. Enfin, découverte, un bien grand mot que voilà. J'étais déjà au courant que j'en avais, ma mère Olympe Garcia, d'origine grecque était une sorcière, contrairement à Antonio Garcia, mon père, qui, lui, était un moldu espagnol. Utilisons donc le mot "acquisition", qui me semble plus approprié.
Donc je disais, je repense indéniablement à leur acquisition. J'étais à l'école justement. Âgée de 7 ans, j'attendais, avec mes deux complices, Edwardo et Zoeya, une de nos camarade qui nous avait embêter à la récré. Nous étions caché dans un couloir chacun un verre d'eau à la main, chacun un sourire malicieux aux lèvres. Quand soudain, j'ai trébuché, bêtement. Et bien sûr, dans ma chute, j'ai entraîné avec moi Zoeya et Edwardo. Et bien sûr encore, les verres d'eau ont volés. Alors, instinctivement, j'ai tendu les mains vers les trois verres d'eau. Non seulement ils se sont mis à léviter, mais en plus, ils ont arrosé Rosie, la fille dont nous voulions nous vengé. Si c'est pas la classe ça !

Mais bien sûr, ça aurait été trop beau que nous puissions continuer cette vie de petites pestes. Plusieurs événement similaires à celui avec Rosie se sont produits, et à chaque fois nos victimes avaient aperçu des scènes étranges évoquant quelconque pouvoir télékinésistes. Alors nous avons du déménager, car non seulement des doutes planait sur les triplés, mais aussi sur Mme Garcia, car ses maladresses étaient souvent réparées à l'instant, avec une rapidité surhumaine.
De Barcelone, nous sommes allés dans le sud de la France, dans une petite ville proche de Toulouse. Edwardo, Zoeya et moi n'avons pas été scolarisés, étant donné que nous ne parlions pas un mot français (à part bonjour, prononcé avec un très fort accent), contrairement à nos deux parents, qui s'étaient justement rencontrés dans la belle ville qu'est Paris. Notre père fut engagé dans une boucherie, alors que notre mère nous faisait l'école. Une école assez particulière d'ailleurs, car au lieu de science, de mathématiques, et de musique, nous avions initiations à la métamorphose, à la préparation des potions, ainsi que les bases de l'histoire de la magie. Sans oublier bien sûr nos cours de français et d'anglais (avec l'espagnol et le grec que nous parlions déjà, nous étions quadrilingue !). En fin de compte, je crois que je préférais mon école de moldus, là au moins nous pouvions nous amuser ! Mais notre mère semblait vouloir que nous fassions partie des meilleurs élèves de Beaubâtons. A quoi cela servait il d'aller dans un collège magique, si nous savions déjà tout. Malheureusement, ces arguments ne semblaient pas suffisant aux yeux de ma très chère maman, elle semblait vouloir nous voir finir chez Marie Curie !

C'est en août 2023, alors que nous déjeunions sur notre balcon, que trois hiboux étrangement semblables se sont précipités sur nous (ou sur la baie vitrée du salon, ça dépend du point de vue), portant à la patte des lettre en provenance du collège Beaubâtons. Comme le mois touchait à sa fin, et que la rentrée approchait, nous nous sommes précipités sur le Zone Commerciale Sorcière la plus proche pour faire nos achats. Les uniformes à faire tailler, les livres qui s'empilaient, sans oublier bien sûr, la baguette magique ! A nous trois, nous avons détruit toute la petite échoppe du fabricant de baguette. Le pauvre avait le visage ruisselant de larmes, de bonheur comme de tristesse lorsqu'il nous a vu partir.

Le 1 septembre est vite arrivé, voir même plus vite que nous le pensions. A la fois anxieux et impatients, nous avons pris la route jusqu'au magnifique château qui accueillait le collège. Et moi qui avait lu que Poudlard était la meilleure école de toutes, je commençais à avoir des doutes après une rapide visite. Et puis vint l'heure de la répartition, celle que nous attendions désespérément (ou presque), j'étais morte de trouille, s'il nous avait posé quelconque question, j'aurai été incapable de répondre, la peur ayant chassé tous les enseignements de ma mère de mon esprit.
« GARCIA, Edwardo ! »

Mon frère fut le premier de la fratrie a être appelé. Il a fallu l'appeler trois fois avant qu'il ne réagisse, tellement la peur l'avait envahit. Il est entré tremblant dans la petite pièce où ils prenaient leur décision, mais est sorti tout content tout sautillant. Il nous a chuchoté que l'on nous posait des questions complètement farfelues, et qu'il avait été envoyé dans la maison de Louise De Vinci, la maison des artistes.

« GARCIA, Olympia ! »
Bien, c'était mon tour. Malgré les paroles rassurantes de mon frère, je n'étais pas du tout rassurée, bien au contraire même. Le fait qu'il ait déclaré que l'on nous posait bel et bien des questions ne m'avait que terrorisé plus encore. C'est les jambes en compote que je me suis dirigée vers la porte, que je l'ai ouverte, et ai pénétré à l’intérieur de la pièce qui se tenait derrière. J'ai enfin ouvert les yeux que je tenais fermés depuis que j'avais attrapé la poignée. J'étais face au fantôme d'une femme avec une grosse perruque, ainsi que quatre tableaux. Je ne me souviens pas des étranges questions que l'on m'a posé, mais je sais qu'à chaque réponse que je donnais, le rouge me montait au joue car mon français n'était pas vraiment correct, et que mon accent étai énorme. Mais finalement ça c'est bien passé. Jeanne d'Arc a déclaré qu'elle aimait ma détermination, mais que comme Icare, je finirais par me bruler les ailes. Marie Curie m'a dit que je pouvais être encore plus instruite, si je n'avais pas un baobab dans la main. Marie-Antoinette m'a confié qu'elle aimait la flamme de courage et le grain de folie que l'on pouvait trouver en moi. C'est Louise de Vinci qui a clôt le bal en décidant que je serais dans sa maison, car elle avait déceler en moi un don pour la comédie que j'exploitais constamment, souvent même sans m'en rendre compte. Je ne pouvais être que satisfaite de cette analyse. Et en prime, je ne serais pas en compétition avec Edwardo. Ni avec Zoeya d'ailleurs, car elle aussi avait été envoyée chez Louise de Vinci. Cette dernière avait d'ailleurs avoué à ma sœur que les trois Garcia était de grands comédiens.

On pourrait croire que tout était et resterait beau. Mais non; vers la fin de ma 5* année, ma mère nous a écrit une lettre au mois de janvier. Notre père était mort dans un accident de voiture, écrasé par un train après avoir été percuté par un camion. Pour moi plus que les autres, se fut un véritable choc. Bien que ma mère ait été plus présente que lui dans mon enfance, mon père avait été la personne dont j'avais été la plus proche. Il me faisait constamment des cadeaux à moi plus qu'aux deux autres, et cette perte était énorme pour moi. Moi qui m'étais toujours cru forte, résistance, presque insensible, j'avais l'impression que tout s’effondrait autour de moi. Je n'étais pas une dure à cuire, je n'étais rien d'autre qu'une fille faible, voilà où était mon don pour la comédie. Mes notes se sont mises à chuter, je n'étais plus que l'ombre de moi même, le fantôme d'une fille qui se cachait derrière un masque. Je me suis distancer de Zoeya et Edwardo, refusant de partager ma peine avec eux. J'ai fait des mauvais choix, des mauvaises rencontres. Je trainais avec des gars qui me fournissaient en alcool, dans lequel je noyais ma peine. Je suis même allée jusqu'à sortir avec un gars qui venait d'un autre pays simplement parce qu'il était violent, et me tapait.
Et puis j'ai une comme une renaissance. Un jour (ou plutôt une nuit), j'étais à moitié ivre assise devant la cuvette des toilettes, et j'ai comme une hallucination, ou peut être une révélation. Dans l'eau de la cuvette je me suis vue, moi, sur un balai une batte à la mais entrain de frapper de toute mes forces dans un cognard arborant les couleurs de l'Espagne au beau milieu de la finale de la coupe du monde de Quidditch. Et c'est là que, comme un phénix, je suis renée de mes cendres. J'ai arrêté toutes mes conneries, repris goûts aux études, soigné mes blessures (je me suis aussi vengé du gars qui me les avait infligé). J'ai aussi changé mon prénom, Olympia était le prénom que mon père m'avait donné, alors j'ai opté pour le second, celui de ma mère, Lucinda. Je suis redevenue proche de Zoeya et Edwardo qui n'attendaient que ça. Mais surtout, j'ai commencé à m'entraîner au Quidditch. Mon deuil, aujourd'hui je l'ai fait grâce à ça, pendant des journées entières je me suis entraînée, j'ai passé ma rage et ma tristesse sur ses balles. Et ça va mieux grâce à ça.

Tout était donc redevenu normal, j'ai finis ma sixième année correctement, même si j'avais toujours un goût prononcé pour les infractions aux règlements. Mes études se sont poursuivies sans événement important, jusqu'au début de ma 7* année, de cette année exactement. Vous avez tous entendu parler des SECTES ? Mais non, pas les associations bizarres, ces élèves qui vont passé un an dans une école étrangère ! Et bien on m'a proposé d'en faire partie pour tout vous dire, mieux même, on me l'a proposé à moi, mais aussi à Zoeya et à Edwardo.
Nous avons bien sûr dit oui, c'était une chance que l'on nous le propose, il fallait la saisir. Ce n'est pas à tout le monde qu'ils ont proposé ça. Dans un sens, je me demande si ce n'est pas pour ce débarrasser de nous. En tout cas, je m'en fiche, parce qu'on va avoir la chance d'étudier pendant un an à Poudlard. Espérons que j'arrive à m’intégrer et que je ne tombe pas sur un tuteur antipathique, ou je-ne-sais-quoi !


Dernière édition par O. Luncinda Garcia le Mar 27 Déc - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



▌Âge : 18
▌Année : 8eme
▌Maison : Poufsouffle
▌Sang : Pur
▌Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 7:22

Bienvenu parmi nous ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
    hope; let me play with words and your mind »



▌Citation :


    «L'un des pièges de l'enfance est qu'il n'est pas nécessaire de comprendre quelque chose pour le sentir. Et quand la raison devient capable de saisir ce qui se passe autour d'elle, les blessures du coeur sont déjà trop profondes.»

▌Clan : Vive le Ministère, ils vont peut-être nous produire un miracle.
▌Âge : 18 ans
▌Année : Huitième année
▌Maison : Serdaigle
▌Sang : Pur
▌Humeur : incertaine
▌Responsabilité : Préfète-en-chef des Aigles; redresseuse de tords; accessoirement gueularde.
▌Poste au Quidditch : Batteuse.

▌Crédit(s) : (c) zaw & Opium (gif)

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 12:02

Bienvenue parmi nous, Mademoiselle. Une S.E.C.T.E en plus, parfait love
Hanna t'est réservée, le code validé. Juste une petite question : as-tu fini ta fiche ? Dans tous les cas, si tu as des questions, n'hésite pas.
Et comme la situation veut que : bonnes fêtes de fin d'année !

_____________________________________

      « Dès les premières lueurs
      Oh je sombre. »

      « Il me parait bien loin l'été
      Je n'l'ai pas oublié
      Mais j'ai perdu la raison
      Et le temps peut bien s'arrêter
      Peut bien me confisquer
      Toute notion de saison. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t1267-hope-l-mcgwen-presentations http://cracbadaboum.keuf.net/t3021-boite-de-hope http://cracbadaboum.keuf.net/t1572-hope-l-mcgwen-relations http://cracbadaboum.keuf.net/t1849-animal-city-l-autruche-la-hyene-le-mammouth-l-abeille
avatar



▌Citation : L'ombre est le refuge de la douleur
▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7* année
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Folle

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 13:22

Merci beaucoup

Oui, je pense avoir terminé ma fiche et bonnes fêtes à vous aussi smiley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Lun 26 Déc - 19:52

Bienvenue sur le forum !
Très bon choix de personnage, je vois que les SECTE viennent par famille, après les jumelles de Dumstrang, les triplés de Beauxbâtons. ^^'

Pour le reste je n'ai rien à dire sur la fiche. Tu est donc VALIDÉE.
Par contre, avant de t'attribuer ton tuteur une simple question, ton personnage est-il arrivé à Poudlard début septembre, ou bien dans le mois de jeu en cours c'est-à-dire février/mars ?

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
avatar



▌Citation : L'ombre est le refuge de la douleur
▌Clan : Avec moi-même, ça en fait moins à trahir.
▌Âge : 17 ans
▌Année : 7* année
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Folle

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Mar 27 Déc - 17:25

Merci Synthia ^^

Les triplés sont arrivés en début d'année, fin janvier début février
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



▌Crédit(s) : (c) moneyhoney

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Mar 27 Déc - 18:01

* en retard comme d'habitude *

Welcome ;D
Ahaha le titre <3 *-* adore cette chanson <3

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
    synthia; disturbed
    malicious admin;



▌Citation :
«Méfiez-vous de tous ceux en qui l'instinct de punir est puissant»
Nietzsche

▌Clan : Le pouvoir mène au succès.
▌Âge : 19 ans. (7 août)
▌Année : 9ème année
▌Maison : Slytherin
▌Sang : Mélé
▌Humeur : Solitaire
▌Poste au Quidditch : Poursuiveuse.

▌Crédit(s) : (c) fae

AND MORE...
▌Relations:

MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   Mar 27 Déc - 18:19

Merci beaucoup pour l'information !

Dans ce cas voici le calendrier te concernant (tu prends à partir de janvier/février bien sûr ^^). La première maison d'accueil de Luncinda est Poufsouffle. Ta tutrice est Mademoiselle Bridgestone. Je la contacte par mp pour la prévenir, mais n'hésite pas à en faire de même !

.

Et voilà, à la moindre question je suis là.

edit hope ; la répartition fait gagner 19 points aux blaireaux.

_____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cracbadaboum.keuf.net/t22-synthia-grey http://cracbadaboum.keuf.net/t3020-boite-de-synthia http://cracbadaboum.keuf.net/t2120-synthia-lost-far-away http://cracbadaboum.keuf.net/t2673-anneso-eloise-maureen-miranda-muse-synthia
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Any rose has thorns; LUCINDA   

Revenir en haut Aller en bas
 

Any rose has thorns; LUCINDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cracbadaboum; Une malédiction, des sorciers. Oserez-vous ? ::  :: «Let the Sorting Hat decide your destiny.» :: Felix Felicis :: S.E.C.T.E.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit